7e législature: l’ANC sacrifie son siège

0
1499
7e législature: l'ANC boude l'hémicycle
7e législature: l'ANC boude l'hémicycle

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) est l’un des partis ayant brillé par leur absence à la première session de la nouvelle législature mardi 21 Mai 2024. S’agit-il d’une simple absence ou un boycott de l’Assemblée? Reçu sur une radio de la place ce mercredi, Edem Atantsi, l’un des cadres du parti s’est prononcé clairement sur la question. L’ANC ne siègera pas … » a-t-il déclaré.

Selon nos confrères de Togoenlive, Atantsi a clairement exprimé que l’ANC ne prendrait pas place au sein de l’Assemblée nationale, condamnant les élections comme une « mascarade électorale sans précédent » orchestrée par le parti Union pour la République (UNIR).

7e législature: l'ANC boude l'hémicycle
7e législature: l’ANC boude l’hémicycle

« Il faut réfléchir autrement », selon l’ANC

« Je crois qu’il faut penser à autre chose et réfléchir autrement. On ne peut s’aligner. Car aller à l’Assemblée c’est rentrer dans les rangs », a déclaré Edem Atantsi rapporté par Togoenlive.

Lire aussi: Gerry Taama, de la politique à l’immobilier

Les résultats des élections législatives ont vu l’UNIR remporter 108 des 113 sièges disponibles, laissant seulement cinq sièges à l’opposition répartis entre plusieurs partis, dont l’ANC. Cependant, ces résultats sont largement contestés par les partis politiques de l’opposition.

Outre l’ANC, le parti FDR a également brillé par son absence lors de la rentrée parlementaire, laissant planer le doute sur sa participation future aux sessions parlementaires.

Stan AZIATO

Togo: UNIR a horreur des « Mous »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!