AMU: ce que les citoyens pensent du système

0
954
AMU: ce que les citoyens pensent du système
AMU: ce que les citoyens pensent du système

L’Assurance Maladie Universelle (AMU), annoncée par le gouvernement prend corps dès le janvier 2024. Elle est initiée par le Chef de l’Etat pour soulager la population des déboires dans le domaine de la santé.

Le système offre plusieurs avantages. Entre autres, l’élimination ou la réduction des risques financiers liés à la maladie. Aussi, elle permet d’éviter aux individus de se ruiner ou de s’endetter en cas de maladie, évite aux individus le recours aux soins ou d’abandonner un traitement par manque d’argent.

Lire aussi: Assurance Maladie Universelle : Les réels avantages pour la population

Comment les citoyens apprécient l’AMU ?

L’initiative est bien accueillie par la population. Au sein de l’opinion, on note l’impatience des citoyens à y adhérer, le cas de Monsieur Esso, professeur d’histoire-géographie à Kara qui se confie.

« Personnellement, je pense que c’est une bonne chose, ça va permettre à tout le monde d’avoir accès au service de santé en cas de maladie et ça va permettre aussi de soulager un peu la population. C’est vrai qu’il y a beaucoup de personnes qui n’étaient pas bénéficiaires d’assurance-maladie et c’est difficile pour eux de bénéficier de prise en charge en cas de maladie. Beaucoup de personnes vivent cela, je pense que l’AMU représente une solution et ça va soulager les personnes ».

Assurance Maladie Universelle : Les réels avantages pour la population
Assurance Maladie Universelle : Les réels avantages pour la population

Même son de cloche chez Monsieur Koudjo, soudeur à Lomé « L’initiative, elle est louable parce qu’elle permet d’assurer la santé de toute la population, on ne peut pas dire que c’est une mauvaise chose en soi. C’est la meilleure des décisions que le président prend pour l’avenir de la population ».

Lire aussi : Assurance Maladie Universelle/Cotisation : le sort réservé aux chômeurs, vulnérables et démunis

Madame Essi, vendeuse de bouilli, pousse un ouf de soulagement :

« Je remercie le chef de l’État pour tout ce qu’il nous a fait concernant l’assurance maladie universelle nous dépensons l’argent quand on est malade et on va à l’hôpital, mais on voit les gens amener les documents INAM et payer les produits et les factures à coût réduit. Si on dit maintenant que nous aussi nous pouvons bénéficier de cela, nous ne pouvons que remercier le gouvernement. Moi, je suis déjà très contente ».

« Ça réduit les dépenses. J’arrive à acheter les médicaments surtout nous qui avons les maladies pathologiques. L’assurance INAM prend en compte les produits dont j’ai besoin, donc grâce à mon assurance INAM, j’arrive à avoir les médicaments qu’il me faut », a laissé entendre une retraitée, déjà bénéficiaires de l’Assurance INAM.

AMU: ce que les citoyens pensent du système
AMU: ce que les citoyens pensent du système

A l’Université de Lomé, demoiselle Aline, adule l’initiative. « J’ai déjà entendu parler de l’assurance maladie Universelle grâce aux réseaux sociaux. Le petit togolais que nous sommes, nous pouvons désormais aller dans des hôpitaux, nous faire soigner pas gratuitement, mais à un coût réduit. Moi en tant qu’étudiante, je n’ai pas beaucoup de moyens de me faire soigner et donc l’AMU va beaucoup m’aider ».

De son côté, Monsieur Senyo, conducteur de taxi à Lomé, trouve la décision « …louable et salutaire. Moi personnellement, ce que j’aimerais plus dans les jours à venir pour que cette initiative soit bien exploitée, c’est que la population soit mieux informée. Si la population est mieux informée, je pense que ça serait une chose qu’elle doit féliciter ».

Assurance Maladie Universelle : Voici les hôpitaux habiletés à servir la population
Assurance Maladie Universelle : Voici les hôpitaux habiletés à servir la population

Dodzi, un jeune diplômé à Lomé, invite la population à adhérer au projet.

« L’assurance maladie universelle initiée par l’État, je pense que c’est une très bonne initiative et j’encourage beaucoup de personnes à souscrire pour y bénéficier ».

Stan AZIATO

 

FTF : Un budget de 3,6 milliards FCFA approuvé, la rénovation des stades de football annoncée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!