Togo/Blitta : Les élus locaux associés à la lutte contre l’extrémisme

0
794
Togo/Blitta : Les élus locaux associés à la lutte contre l’extrémisme
Togo/Blitta : Les élus locaux associés à la lutte contre l’extrémisme

Une séance de formation et de sensibilisation a réuni vendredi 1er septembre 2023, les conseillers municipaux des trois (3) communes de la préfecture de Blitta. Elle portait sur la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent. La rencontre s’est tenue au centre international de conférence de Blitta (CICB).

Cette session de formation est initiée par le comité interministériel de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent (CIPLEV). Une action rendue possible grâce au ministère de la sécurité et de la protection civile en collaboration avec le ministère de développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes. Et aussi avec le soutien financier de la banque mondiale, à travers le projet « cohésion sociale » (COSO) et l’organisation internationale des migrations.

Les élus locaux imprégnés de la problématique de l’extrémisme violent

Ce projet permet aux élus locaux d’avoir une très bonne compréhension de la problématique de l’extrémisme violent et de renforcer leur implication dans la prévention de ce fléau sur le territoire togolais.

 

Togo/Blitta : Les élus locaux associés à la lutte contre l’extrémisme
élus locaux formés

Les échanges ont tourné autour de 3 modules à savoir «la compréhension de l’extrémisme violent au Togo », « le projet COSO et la promotion de la paix », et « le rôle des élus locaux dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent ».

Le maire de Blitta 1 Dazimwaï Yao Bassambadi, a dans son mot de bienvenue salué la tenue cette rencontre qui interpelle, eux les élus locaux et les implique dans la lutte pour la cause commune qu’est la prévention du terrorisme au Togo.

Dans son intervention de circonstance, le secrétaire général du ministère des enseignements primaire, secondaire et de l’artisanat, chef de la mission Emmanuel B. Ahiya a indiqué que ce renforcement de capacités des élus locaux est l’une des solutions efficaces pour fédérer les efforts des plus hautes autorités, des forces de défense et de sécurité et de la société civile en vue d’empêcher la propagation de ce phénomène. « …La menace est réelle et nous devons faire face », a-t-il poursuivi.

elu 3
Togo/Blitta : Les élus locaux associés à la lutte contre l’extrémisme

Les élus envoyés en mission …

En ouvrant cet atelier, le préfet de Blitta Batossa Boukari a exhorté les conseillers municipaux à mobiliser à leurs côtés, tous les acteurs sociaux et leurs populations à la base afin de contribuer efficacement à la prévention et la lutte contre ce fléau. Selon lui, cette session de formation, participe de la police de proximité parce que le dialogue ne doit pas être interrompu. Il a pour finir invité tous les participants à une attention particulière pour mieux comprendre la manifestation du phénomène afin de bien sensibiliser la base.

Il faut ajouter que le secrétaire général du ministère de la sécurité et de la protection civile et président du CIPLEV Messan Akobi et la directrice générale de l’ANADEB Mazalo Kadanga, ont trouvé la séance en cours et, ont eux aussi placé leur mot de sensibilisation à l’endroit des participants.

La même formation est également prévue à l’endroit des jeunes de Blitta dans les prochains jours.

EWAI Lidaouwè

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!