Burkina Faso: France 24 guettée par une sanction

0
290
France 24

Burkina Faso: France 24 guettée par une sanction

Les autorités de la transition au Burkina Faso ont mis en demeure ce mercredi 8 février la chaîne française France 24, diffusée sur le territoire à travers les bouquets de canal + Afrique. Elle est sommée «de respecter les principes déontologiques, notamment, le respect de l’exactitude et de la vérité des faits».

Le correspondant de France 24, auditionné

L’information est annoncée par le Conseil supérieur de la communication du Burkina Faso via un communiqué. C’est suite à l’audition faite au correspondant de « France 24 » au Burkina Faso le 24 janvier 2023. Le conseil dit avoir délibéré au cours de la deuxième session ordinaire du Collège des Conseillers par délibération n°2023-003/CSC du 06 février 2023.

France 24 n’a plus droit à l’erreur

Le conseil est catégorique, France 24 n’échappera pas à une sanction si elle récidive. « En cas de manquement similaire, conformément à l’article 46 de la loi organique n°015-2013/AN du 14 mai 2013 portant attributions, composition, organisation et fonctionnement du CSC et son modificatif n°004-2018/AN du 22 mars 2018, la télévision « France 24″ s’expose à des sanctions de degré supérieur notamment la suspension de la diffusion de ses programmes au Burkina Faso », a indiqué le Conseil.

Le Secrétaire général du Conseil supérieur de la communication a été chargé « de l’application de la présente décision qui sera notifiée au média fautif et publiée au Journal Officiel du Faso », selon le communiqué.

Stan A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!