28.6 C
Lomé
samedi, mars 2, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilPolitiqueCAR : La lutte pour la prééminence au sein du parti s'intensifie

CAR : La lutte pour la prééminence au sein du parti s’intensifie

La crise qui secoue le Comité d’action pour le renouveau (CAR) persiste, laissant les partisans de Me Yawovi Agboyibor, le « président-fondateur », dans l’expectative quant à la résolution de cette guerre de leadership.

Le 4 décembre 2023, une conférence de presse conjointe des partis MCD, CPP, LDP, et d’un prétendu « CAR » présidé par M. Yao DATE a surpris de nombreux observateurs. Cette initiative a suscité l’étonnement, car elle semblait contredire les efforts antérieurs de conciliation entre le bureau transitoire du CAR et les dissidents du congrès du 27 mai.

Lire aussi : Car : le combat se transpose sur le terrain spirituel

Entre conférences de presse et batailles judiciaires

CAR : La lutte pour la prééminence au sein du parti s'intensifie
Yao Date

COMITE D’ACTION POUR LE RENOUVEAU

COMMUNIQUE DE PRESSE

(relatif à la conférence de presse conjointe des partis et mouvements de l’opposition démocratique composé de MCD, CPP, LDP et d’un certain ‘’CAR’’)

En effet, c’est avec un grand étonnement que nous avons découvert lundi, le 04 décembre 2023 sur les réseaux sociaux, la tenue d’une conférence de presse conjointe animée par les partis MCD de Me Mohamed TCHASSONA, de la CPP de M. Beleki AKOETE, du Mouvement politique LDP de M. OURA-AKPO et de M. Yao DATE qui se prévaudrait du titre de président national d’un supposé « CAR ».

Notre étonnement a été d’autant plus grand que depuis le congrès unitaires des 29 et 30 avril derniers, les responsables de MCD et de la CPP, sur l’initiative de Togbui DAGBAN qui est un de leurs amis ont accepté l’assister pour concilier le bureau transitoire et les dissidents du congrès du 27 mai.

A cette rencontre, le bureau transitoire était présent alors que les organisateurs du doublon du congrès du 27 mai ont brillé par leur absence.

On en était là, quand les conciliateurs d’hier se retrouvent par surprise aux côtés d’un des camps en conflit pour animer une conférence de presse. Or il est connu d’eux que le sujet avait été évoqué devant le juge des référés qui s’est déclaré incompétent et a renvoyé les deux parties devant le juge de fond. Ce qui fut fait.

Le Bureau Transitoire a enfin compris la manœuvre dont l’objectif n’était pas d’aider à aplanir les divergences au sein du parti, mais plutôt consistait à inhiber le maintien de la ligne historique du CAR. Tout s’est révélé au grand jour à notre grand regret.

Le Bureau Transitoire tient à informer l’opinion qu’à l’audience du 28 novembre 2023 où le dossier a été appelé, Messieurs KONLANI et DATE n’ont pas comparu et ne se sont pas fait représentés non plus. L’affaire est donc renvoyée au mardi 23 janvier 2024.

Cela suppose que le dossier reste encore pendant devant la justice togolaise et qu’à ce titre, et à défaut de décision judiciaire, seul le Bureau Transitoire répond au nom du CAR.

Le Bureau National de la Transition, voudrait donc à cet effet, rappeler aux uns et aux autres, que toute entité qui engagerait des discussions ou actions avec le bureau  sorti du doublon de congrès du 27 mai, se substituerait à la justice et offrirait une opportunité de trouble à l’ordre public préjudiciable à la paix, à la sécurité et à la tranquillité du pays.

Fait à Lomé, le 05 décembre 2023

Le Président National de la Transition

Awuku NADOR

Steven Wilson

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments