Déclaration de biens : Awa Nana-Daboya renouvelle l’exercice

0
414
Déclaration de biens : Awa Nana-Daboya renouvelle l'exercice
Awa Nana, Médiateur de la république

Le médiateur de la république Awa Nana-Daboya a fait de nouveau la déclaration des biens et avoirs jeudi 9 mars. Elle a remis son document au président de la Cour constitutionnelle, Aboudou Assouma. C’était en présence de deux accesseurs.

Il s’agissait d’un renouvellement de déclaration pour le médiateur de la république Awa Nana-Daboya. Elle avait fait la déclaration initiale de ses biens et avoirs devant la Cour constitutionnelle le 24 janvier 2022.

« La Cour reçoit la déclaration de vos biens et avoirs. Il sera dressé un procès-verbal pour servir et valoir ce que de droit », a déclaré Aboudou Assouma, le président de la Cour constitutionnelle après avoir reçu l’enveloppe scellée de la déclarante.

Déclaration de biens… Awa Nana se conforme à la loi

Ce renouvellement de déclaration du médiateur de la république répond aux dispositions de l’article 3 de la loi organique N° 2020-003 du 24 janvier 2020. Cette loi fixe en effet, les conditions de déclaration des biens et avoirs des hautes personnalités, des hauts fonctionnaires et autres agents publics.

Elle stipule que : « la déclaration des biens et avoirs est obligatoirement renouvelée chaque année, à la date anniversaire, entre le début et la fin du mandat ou des fonctions ». Elle est désormais prête à recevoir les déclarations des assujettis.

Les ministres sont prêts pour la déclaration des biens

Après la phase d’information et de sensibilisation, le processus de déclaration des biens et avoirs entrait dans sa phase effective mercredi 1er mars 2023. Les assujettis à cet exercice peuvent donc maintenant passer à l’acte. À en croire le ministre des droits de l’homme, Christian Trimua les autorités sont impatientes de faire l’exercice.

« En votre nom et au nom du gouvernement, je voudrais réitérer mes salutations et mes félicitations à Madame le Médiateur, l’encourager elle-même et l’ensemble de ses services parce que l’exercice qui commence va être long (…) Pour sa part, le gouvernement a été sensibilisé, il a commencé à s’exercer. Aujourd’hui, l’ensemble des collègues, nous-mêmes et les plus hautes autorités de notre pays sommes prêts à faire nos déclarations des biens et avoirs dès que Madame le Médiateur nous en donnera les dates de départ et les délais », a indiqué le Ministre Trimua.

Stan A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!