Une délégation du Millennium Challenge Corporation (MCC) reçue à la Primature

0
330
Une délégation du Millennium Challenge Corporation (MCC) reçue à la Primature

Victoire Tomegah-Dogbé, la cheffe du gouvernement togolais, a reçu une délégation du Millennium Challenge Corporation (MCC) dirigée par Mahmoud Bah, son directeur général adjoint, ce vendredi 17 février 2023. Cette rencontre a pour objectif de discuter des projets de développement en cohérence avec les contraintes identifiées dans le pays.

Le MCC estime que le Togo est un très bon partenaire, malgré certaines contraintes. Depuis décembre 2022, le pays est éligible au programme « Compact » du Millennium Challenge Corporation. Le gouvernement a déjà bénéficié d’un financement de 35 millions de dollars dans le cadre du Programme de seuil.

Définir une vision claire des objectifs de développement

Cependant, avant de procéder aux premiers décaissements dans le cadre du programme « Compact« , le MCC souhaite avoir une vision claire des objectifs de développement fixés par les autorités togolaises. Le « Compact » est une subvention importante d’une durée de cinq ans offerte par la MCC à un pays admissible en vue de financer des programmes particuliers visant la réduction de la pauvreté et la stimulation de la croissance économique.

Une délégation du Millennium Challenge Corporation (MCC) reçue à la Primature

C’est le 14 décembre 2022, lors du sommet des Chefs d’Etat entre les États-Unis et l’Afrique que le pays a été annoncé éligible après que Lomé a validé 14 des 20 indicateurs du classement MCC sur une période de 4 ans.

À ce jour, le Togo a mis en œuvre deux initiatives dans le cadre du programme Threshold, qui est doté d’une enveloppe de 20 milliards FCFA (35 millions $). Il s’agit d’un projet sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) ainsi que le projet de réforme foncière pour l’accroissement de la productivité agricole (LRAP) qui a été financé à hauteur de 8 millions $.

Le MCC, créé par le Congrès américain en 2004, collabore avec des pays qui se sont engagés à la promotion des bonnes pratiques de gestion et à la réforme économique. Depuis sa création, il a investi plus de 9,8 milliards de dollars dans le cadre d’ententes compactes et d’ententes de seuil.

Le gouvernement togolais devra fournir des informations claires sur les objectifs de développement pour bénéficier de ce financement important.

Steven W.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!