Education : Kokoroko uniformise le style vestimentaire dans les écoles

0
4886
Education : Kokoroko uniformise le style vestimentaire dans les écoles
Education : Kokoroko exige une tenue des écoles

Au Togo, le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, Dodzi Kokoroko veut mettre fin au port de tenue débraillée dans les écoles publique et privée. Par un arrêté pris le 02 août 2023, il uniformise le modèle de tenue scolaire pour tous les élèves du secondaire.

Education : Kokoroko uniformise le style vestimentaire dans les écoles

Tenue uniforme dès la rentrée 2023-2024

« Le Présent arrêté a pour objet d’harmoniser le modèle de tenue des élèves des établissements scolaire du secondaire général et technique », indique l’arrêté.

Ainsi, l’uniforme des élèves des établissements scolaires publics et privés du secondaire est dorénavant conforme à caractéristiques suivantes :

 Pour les élèves de sexe masculin inscrits dans un établissement public : une chemise ample et un pantalon descendant jusqu’aux talons, taillés dans le même tissu de couleur kaki. Une paire de chaussures fermées ou des nu-pieds dont la semelle est retenue par une lanière.

tenue

 Pour les élèves de sexe féminin inscrites dans un établissement public : une chemise ample en popeline blanche, une jupe ovale et/ou plissée, de couleur kaki, couvrant les genoux, et une paire de chaussures fermées aux semelles plates ou des nu-pieds dont la semelle est retenue par une lanière.

 Pour les élèves inscrits dans un établissement privé : une chemise ample, un pantalon descendant jusqu’aux talons pour les élèves de sexe masculin et une jupe ovale et/ou plissée couvrant les genoux, pour les élèves de sexe féminin. Une paire de chaussures fermées aux semelles plates ou des nu-pieds dont la semelle est retenue par une lanière.

Les promoteurs des établissements scolaires privés sont libres de choisir les couleurs de l’uniforme de leurs établissements pourvu que les accessoires qui présentent un caractère ostentatoire, blasphématoire ou indécent ne soient pas tolérés. Aussi, l’intégration de la cravate à l’uniforme scolaire est permise aux écoles privées. 

Stan AZIATO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!