Gestion fonds Covid-19: le gouvernement s’explique à l’Assemblée nationale

0
287
gouv
gouv

L’Assemblée nationale a ouvert mardi 21 février, sa première section extraordinaire de l’année 2023. Elle a été présidée par la Présidente l’Assemblée Nationale, Madame Yawa Djigbodi Tsègan et a eu la présence d’une forte délégation gouvernementale conduite par Payadowa Boukpessi, ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale.

Au menu des discussions, une communication du gouvernement sur le rapport d’audit du fonds Covid-19 établi par la Cour des comptes sur la gestion 2022. Il s’agissait également de l’examen de deux projets de loi notamment celui en lien avec l’interdiction de la fabrication, du stockage et de l’emploi des substances chimiques et sur leur destruction et le projet portant, modification du nouveau code de justice militaire.

Les éclaircissements du gouvernement sur la gestion des fonds Covid-19

Un montant de 400 milliards a été mobilisé pour assurer la riposte contre Covid-19. Lors du débat sur le sujet, le ministre Payadowa Boukpessi, a rappelé le contexte et la justification de ce fonds Covid-19. L’objectif fixé selon le gouvernement, était de maintenir l’activité économique à un niveau acceptable et de la redynamiser.

Pour le ministre d’État Payadowa Boukpessi, « les dépenses faites dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 sont régulières, conformes et sincères. Les quelques insuffisances relevées n’entachent en rien les procédures requises en la matière. L’essentiel est que les mesures économiques, sociales et financières ont permis de soulager les populations en difficulté », a-t-il laissé entendre.

Des vies humaines préservées

De son côté, la Présidente de l’Assemblée Nationale Yawa Tsegan a salué « l’ingéniosité, l’engagement, le sens de responsabilité, le respect et la protection de la vie humaine et particulièrement la vie du citoyen togolais ainsi que le sens de l’anticipation dont a fait preuve le gouvernement pendant la période de crise sous le leadership du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé ».

Si on peut relever, dit-elle, quelques insuffisances dans le rapport d’audit des fonds Covid-19, l’essentiel pour elle, c’est d’avoir sauvé des vies humaines durant tout ce temps. Ce qui revient aux députés et à l’ensemble du peuple togolais de noter et de témoigner une fois encore toute leur gratitude à Dieu.

Stan A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!