Tourisme/Tandjouaré 2 : Les grottes de Nok, un patrimoine aux multiples interprétations fascinantes

0
2392
Tourisme/Tandjouaré 2 : Les grottes de Nok, un patrimoine aux multiples interprétations fascinantes
Tourisme/Tandjouaré 2 : Les grottes de Nok, un patrimoine aux multiples interprétations fascinantes

Dans certains documents, le lieu est dénommé « les grottes de Nano« , mais en vérité, une fois à Nano, c’est dans le village de Nok qu’on trouve véritablement les grottes, d’où la dénomination  » les grottes de Nok ».

En effet, le village Nok est situé dans la partie septentrionale du Togo, plus précisément dans la région des savanes dans la commune de Tandjouaré 2. Là, un véritable site touristique s’est érigé. L’histoire date des 17e et 19e siècles au moment des razzias.

Les conflits ethniques dont étaient victimes les peuples s’est étendus aux peuples Tchokossi originaire de la Côte d’Ivoire et Moba venu du Burkina Faso. Pour s’échapper aux attaques du peuple Tchokossi, le grand chasseur moba Sikinanyile Soutoukoulour, a découvert les hautes falaises d’âge protérozoïque qui pouvaient servir de refuge afin d’être à l’abri des menaces de l’ennemi. Informés, les moba de Nok se dépêcha et s’installa dans les grottes où ils ont fait des aménagements pour rendre le site vivable.

Tourisme/Tandjouaré 2 : Les grottes de Nok, un patrimoine aux multiples interprétations fascinantes
Tourisme/Tandjouaré 2 : Les grottes de Nok, un patrimoine aux multiples interprétations fascinantes

A la découverte des salons des grottes de Nok

Une fois dans les grottes de Nok, l’équipe de notre rédaction accompagnée de Koulbeme Mikabini, guide du site, visite au total cinq secteurs avec des significations différentes :

Le salon des femmes. C’était le lieu où les femmes se couchaient. Elles y écrasaient également les céréales grâce aux meules.

Le deuxième salon des sages était réservé aux sages pour les prises de décision de combat contre l’envahisseur. C’est là que se faisait également la préparation des flèches empoisonnées.

Un lieu de détente au clair de la lune. C’était un espace dédié à la récréation. Les sages racontaient à ce niveau des histoires aux enfants afin d’oublier les soucis.

Sur les roches, l’on aperçoit les trous. Selon le guide, c’était un endroit de stockage des flèches empoisonnées.

Enfin, l’on visite les plantes médicinales destinées au traitement des pathologies et les sources d’approvisionnement en eau. Malheureusement, ces dernières années l’eau tarie très vite. L’on se pose des questions sans réponse pour le moment.

 » On se demande si c’est l’effet des changements climatiques ou c’est le non-respect des totems ? « , se demande le guide du site.

On dénombre au total 134 greniers construits avec différents modèles : les greniers construits à base de l’argile et des pierres, les greniers construits à base de l’argile uniquement et les greniers construits avec des pierres.

Tourisme/Tandjouaré 2 : Les grottes de Nok, un patrimoine aux multiples interprétations fascinantes
Tourisme/Tandjouaré 2 : Les grottes de Nok, un patrimoine aux multiples interprétations fascinantes

 » Certains de ces greniers leur permettaient de conserver les produits agricoles notamment les céréales… D’autres servaient aussi à garder leur fortune : les cauris. », nous confie le guide.

Les grottes de Nok, sont l’un des atouts touristiques que regorge le Togo. À travers ce site, le peuple togolais, en l’occurrence le peuple Moba de Nok et ses environs retrouve leur identité culturelle fondée sur le vivre-ensemble, l’entraide et la cohésion sociale.

DOUMONE Kasan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!