Région des Plateaux : la décentralisation choisie par Faure Gnassingbé accomplit de grandes choses

0
270
Région des Plateaux : la décentralisation choisie par Faure Gnassingbé accomplit de grandes choses
Région des Plateaux : la décentralisation choisie par Faure Gnassingbé accomplit de grandes choses

La décentralisation, en œuvre au Togo dans le cadre des réformes visant à renforcer la gouvernance locale, promeut le développement régional. Elle accroît la participation citoyenne dans la gestion des affaires sociopolitiques et améliore ainsi leur bien-être.

Les dernières élections municipales ont lieu le 30 juin 2019 au Togo, avec un total de 1 527 sièges de conseillers municipaux à pourvoir dans 117 communes. Depuis lors, le projet engendre de façon incontestable des signaux positifs.

Région des Plateaux : la décentralisation choisie par Faure Gnassingbé accomplit de grandes choses

Dans plusieurs localités, comme à Haho par exemple, dans la région des Plateaux, les avantages sont consistants : le renforcement de la démocratie locale, un plus grand pouvoir laissé aux représentants locaux, leur permettant d’être actifs sur les questions qui les concernent directement.

Les services publics sont assurés grâce à la décentralisation

Le meilleur développement est celui qui est construit par les communautés elles-mêmes. C’est cette approche salutaire qu’adopte le gouvernement. Haho abrite plus de 305 000 personnes.

Togo : 304 milliards FCFA pour "moderniser le pays" en 2024
Togo : 304 milliards FCFA pour « moderniser le pays » en 2024

La décentralisation dans la commune de Haho 2 en l’occurrence conduit à une plus efficiente prestation des services publics dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’eau potable, de l’électricité, de l’assainissement, du commerce, etc.

Lire aussi: Togo : 304 milliards FCFA pour « moderniser le pays » en 2024

Les autorités locales identifient les besoins des communautés et allouent des ressources nécessaires pour les assouvir. Elles tournent sur les taxes collectées et la partie des impôts que leur verse l’Office togolais des recettes (OTR) chaque année.

Des projets de développement sont mis en œuvre

Dans ladite commune, les projets de développement ont consommé 95 % du budget communal en 2023. Plus exactement, la commune de Haho 2 a alloué 196 millions de francs CFA à des projets de développement sur son budget total qui s’élève à 205 millions de francs.

Togo : Et s'il s'agissait d'un gouvernement de transition ?
Togo : Et s’il s’agissait d’un gouvernement de transition ?

Durant l’année passée, les initiatives entreprises dans la commune sont la réhabilitation des marchés avec l’installation des hangars, l’équipement des écoles en tables et bancs, la construction de ponceaux et de forages dans les villages. Elles profitent à des milliers de gens.

Abonnez-vous à notre chaîne pour avoir les infos en temps réel

Dans la localité où l’agriculture nourrit beaucoup de bouches, ces actions ont un impact direct grâce à la disponibilité des infrastructures locales. Les ressources utilisées pour ces réalisations sont majoritairement issues des recettes et du Fonds d’appui aux collectivités locales (Fact), confirment les autorités municipales.

Lire aussi : Santé: une nouvelle prime spéciale aux professionnels paramédicaux

Pour cette année en cours, il est prévu dans cette commune de Haho 2 le renforcement de l’agriculture locale, l’amélioration de l’accès aux services de base et la promotion du bien-être.

 

Foot : Un sélectionneur Togolais pour les Éperviers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!