27.1 C
Lomé
mardi, mars 5, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilFinanceRapport sur la gestion Covid-19 : 5 OSC vont porter plainte

Rapport sur la gestion Covid-19 : 5 OSC vont porter plainte

Les réactions continuent de fuser au sein de l’opinion sur le rapport d’audit produit par la cours des comptes sur les ressources mobilisées et des dépenses effectuées dans le cadre de la riposte contre le COVID 19 en 2020. La réaction du gouvernement suite à la publication du rapport n’a visiblement pas convaincu les acteurs politiques, et même de la société civile. Cinq organisations de la société civile (OSC) trouvent qu’il y a eu bel et bien des malversations dans la gestion des fonds et donc elles veulent porter plainte.

Le rapport de la cours des comptes «traduit un fonctionnement normal des institutions de l’Etat de droit prévu par la constitution de notre pays ainsi que la volonté de transparence qui anime les autorités togolaises», a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Les OSC, très furieuses

Sur le communiqué du gouvernement, les 5 OSC affirment que c’est « un communiqué mal venu, mal pensé ». Selon donc le rapport de la cour de comptes, le ministère des enseignements primaires et secondaires a attribué un marché public au ministère du développement à la base pour un montant de plus de 300 millions. Ceci n’est pas du goût des OSC signataires du communiqué. « Nous estimons qu’il y a violation de toutes les procédures d’attribution de marché public au Togo, il y a source de fraude fiscale » a indiqué l’économiste Dodji Nettey Koumou, de la coalition Lidaw, membres des 5 OSC signataires.

« Il est hors de question que le président de la République utilise un franc du contribuable pour une quelconque réforme ou un renforcement de capacité au séminaire gouvernementale pour ces actes qui ont été posés, qui relèvent du B.A bas de la finance publique. Il est hors de question que cela se fasse dans notre pays » dit-il.

Une plainte en vue

Plusieurs actions sont donc prévues par les 5 OSC pour disent-elles, faire entendre raison aux autorités et aussi pour punir les acteurs des « malversations ». Elles demandent la démission de tout le gouvernement actuel avec la mise en place d’un autre gouvernement sans aucune tête de ceux qui sont dans le présent.

Elles comptent en effet porter plainte contre X auprès du procureur de la république. Elles demandent également à la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Tsegan Djigbodi, de convoquer une séance plénière extraordinaire, pour examiner le rapport de la Cour des comptes.

Il faut rappeler qu’avant ces 5 OSC, 11 d’autres ont également fustigé le communiqué du gouvernement sur le rapport d’audit.

Stan A.

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments