Togo : 113 députés siégeront désormais à l’Assemblée Nationale

0
1881
Togo : 113 députés siégeront désormais à l'Assemblée Nationale
Togo : 113 députés siégeront désormais à l'Assemblée Nationale

Au Togo, 113 députés siégeront à l’Assemblée Nationale désormais au lieu de 91. La décision a été prise en session extraordinaire ce 23 janvier 2024 par les parlementaires. Cette évolution découle de l’approbation, par l’Assemblée nationale, du projet de loi présenté par le gouvernement, qui a modifié les dispositions des articles 2, 24 et 28 de la loi organique n° 2012-123 du 6 juin 2012.

La modification de ces articles englobe plusieurs aspects cruciaux, notamment la fixation du nombre de députés à l’Assemblée nationale, les conditions d’éligibilité, le régime des incompatibilités, ainsi que les modalités pour pourvoir aux sièges vacants au sein du parlement. Cette démarche vise à ajuster les paramètres législatifs en fonction des besoins changeants de la population togolaise.

Togo : 113 députés siégeront désormais à l'Assemblée Nationale
Togo : 113 députés siégeront désormais à l’Assemblée Nationale

113 députés en lien avec l’augmentation de la population

La présidente du parlement, Mme Djigbodi TSEGAN, a présidé les travaux de la session et a qualifié le projet de loi de pertinent, soulignant l’augmentation sensible de la population togolaise. Cette adaptation législative s’avère nécessaire pour harmoniser le code électoral avec le processus d’élections multiples, notamment les prochaines élections législatives et régionales prévues au premier trimestre de l’année 2024.

Dans le cadre de cette évolution, les parlementaires ont adopté une loi portant modification du code électoral en vigueur. Cela permettra une meilleure adaptation aux spécificités des élections à venir. La présidente du parlement a salué cette démarche comme une réponse proactive aux changements démographiques et aux besoins démocratiques du pays.

Togo : 113 députés siégeront désormais à l'Assemblée Nationale
Togo : 113 députés siégeront désormais à l’Assemblée Nationale

Le ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, Hodabalo AWATE, a exprimé l’engagement du gouvernement à garantir l’utilisation adéquate de ces instruments juridiques pour l’organisation d’élections apaisées, justes, équitables, inclusives et transparentes. Cette déclaration souligne l’importance accordée à la démocratie et à la transparence dans le processus électoral togolais.

Lire aussi: Savanes : Faure Gnassingbé, déterminé à tenir sa promesse

En résumé, la session extraordinaire du 23 janvier 2024 a été marquée par des décisions cruciales visant à adapter le système électoral aux réalités actuelles du Togo. Ces ajustements témoignent de l’engagement du gouvernement à garantir des élections démocratiques, inclusives et transparentes pour répondre aux aspirations de la population togolaise.

Stan AZIATO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!