Togo : 74 milliards de FCFA pour lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme

0
555
lutte
lutte

Lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme

Le Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pourrait octroyer un financement de 74 milliards de Fcfa au Togo sur la période 2023-2025. Cependant, avant d’obtenir ce financement, le Togo devra soumettre une stratégie détaillée de sa lutte contre ces maladies.

Pour discuter de ces stratégies, un dialogue national a été ouvert ce mardi 14 février 2023 à Lomé, avec la participation de représentants du ministère de la Santé togolais et du Fonds de l’ONU. L’objectif de cette rencontre est de discuter les stratégies à mettre en place pour élaborer une note conceptuelle de qualité, qui sera soumise au Fonds pour appréciation.

Réduire la mordibité liée à ces maladies

“Cette rencontre est une occasion unique de discuter des stratégies à mettre en place pour élaborer une note conceptuelle de qualité qui sera soumise pour un financement »,  a expliqué la gestionnaire du portefeuille Togo pour le Fonds mondial, Sandrine Lourenço.

Il faut par ailleurs souligné que les interventions du Fonds au cours des dernières années ont permis de réduire la morbidité liée au paludisme, au VIH et à la tuberculose dans le pays.

Le financement sera approuvé en totalité ou en partie en mai prochain, en fonction de la qualité de la stratégie soumise par le Togo et de sa capacité à mener à bien la lutte contre ces maladies.

Il s’agit donc d’une opportunité unique pour le Togo de recevoir un financement conséquent pour la lutte contre les trois maladies, mais aussi de montrer sa détermination et sa capacité à mener à bien cette lutte.

Qu’est ce que le Fonds mondial ?

Le Fonds mondial a été créé par la communauté internationale dans un élan de solidarité et de leadership à l’échelle mondiale en 2002 dans le but de combattre les pandémie les plus meurtrières de l’époque. Au cours des vingt années qui ont suivi, il a investi plus de 55 milliards de dollars US, sauvé plus de 50 millions de vies et réduit le taux de mortalité combiné des traux maladies de plus de la moitié dans les pays où il investit.

Ainsi, grâce au Fonds mondial 23,3 millions de personnes ont pu suivre des traitements antirétroviraux contre le VIH en 2021. Plus de 5 millions de personnes atteintes de tuberculose ont également pu être traités au cours de la même année. Par ailleurs, 133 millions de moustiquaires ont aussi été distribuées.

Steven W.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!