Togo : la dette publique atteint un nouveau record en 2022

0
621
Togo : la dette publique atteint un nouveau record en 2022
Le Togo, comme beaucoup d’autres pays, continue de lutter contre le fardeau de la dette publique. Les dernières statistiques publiées par le ministère de l’économie et des finances montrent que celle togolaise a atteint un niveau record en 2022, atteignant 3 337,36 milliards de FCFA, soit 65,84% du PIB.

Cela représente une augmentation considérable par rapport à 2019, où le taux d’endettement était de 51,95%. Le pays a toutefois réussi à respecter la norme communautaire de l’UEMOA, qui est fixée à 70%.

La dette intérieure plus chère que la dette extérieure

Togo : la dette publique atteint un nouveau record en 2022

La dette intérieure représente la majorité de la dette publique togolaise, atteignant 2 041,25 milliards de FCFA à fin décembre 2022. Cette augmentation de 10,43% par rapport à son niveau à fin 2021 est due à une hausse de la mobilisation des titres publics, ainsi qu’à une émission d’obligations par syndication sur le marché financier de l’UEMOA.

Lire aussi : Naissance de la Société Togolaise de Manganèse : le Togo mise sur le secteur minier pour booster son économie

La dette extérieure, quant à elle, a atteint 1 296,11 milliards de FCFA au 31 décembre 2022, soit 38,84% du portefeuille de la dette publique et 25,32% du PIB. Bien que cette dette soit moins exposée au risque de taux de change en raison de la composition de l’encours, elle reste influencée par les fluctuations de certaines devises majeures, telles que le dollar américain et le yuan renminbi.

Togo : la dette publique atteint un nouveau record en 2022

Le rapport a également noté que les prêts BOAD sont tous libellés en FCFA et représentent 13,87% de la dette extérieure, tandis que les emprunts bilatéraux ne représentent qu’une part relativement faible, soit 4,61% du portefeuille de la dette extérieure.

Le service de la dette publique totale payé au cours de la gestion 2022, se chiffre à 504,20 milliards de FCFA. Le ministère de l’économie et des finances a souligné que la dette intérieure, dominée par les titres publics, coûte en moyenne 5,73%, soit au moins trois (3) fois plus chère que la dette extérieure, qui coûte en moyenne 1,65%.

Steven Wilson

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!