28.6 C
Lomé
mercredi, avril 17, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilSociétéTogo : Le port de casque , un jeu pour les clients...

Togo : Le port de casque , un jeu pour les clients ou les motocyclistes ?

Depuis quelques mois, le port de casque au Togo n’est plus une affaire de motocycliste ou de teneurs de Guidon seulement. Les passagers sont également concernés par cette mesure. Mais malheureusement, il est aisé de remarquer encore des écarts de conduite sur les routes. Bon Nombre sont ces usagers de mal route préférant tenir leurs casques entre les mains plutôt que de les porter. Cette situation met en péril les efforts des autorités togolaises à rendre nos routes plus sûres.

Il faut souligner que le défaut de port de casque pour les conducteurs d’engins à deux roues est sanctionné par la loi. En effet, depuis janvier 2022, le Gouvernement togolais a instauré une loi portant obligation du port des caques pour les engins à deux roues afin de protéger sa population. Ceci dans le but de réduire les accidents routiers.

Port de casque : Une adhésion pas encore parfaite

Au premier semestre de l’année 2023, on dénombre plus de 3000 accidents dont plus 250 décès. Face au constat de la situation alarmante des cas d’accidents de routes, la mesure du port obligatoire de casque a été salutaire. Et la population togolaise semble adhérer à cette loi depuis sa mise en vigueur. Toutefois la désobéissance à cette norme est largement perceptible sur les routes, En témoigne les nombreuses personnes interpellées aux feux tricolores.

Plusieurs personnes préfèrent garder les casques entre les cuisses sur les motos malgré plusieurs interpellations des force de l’ordre. Certains expliquent ce comportement par l’état désastreux des casques que leurs proposent les motocyclistes appelés communément Zedman « soit le casque n’a pas de noeud soit il est trop sale ». Ce qui défavorise toujours la protection des togolais.

« Pour ce M qui prend quotidiennement un Zem pour vaquer à ces occupations, ces casques lui cause des soucis de santé, surtout des boutons sur la tête et au menton; J’en achèterai moi même des que j’aurai l’argent.

Mme Aimée quand à elle dit « ces casques, je les porte juste lorsque je sens qu’on est proche du feu rouge pour éviter les soldats » ça sent et c’est trop sale , je ne peux pas supporter».

Une mauvaise foi des conducteurs des engins à deux roues ou la naïveté de la population ?

Le fait de proposer des casques défectueux peut provoquer chez le client des maladies ou maintenir toujours le risque d’accident, la population quand à elle devrait trouver une autre solution pour s’éviter des accidents ou infection car sa vie est plus en danger au lieu d’opter pour une tête sans casque ;

Rappelons que pour faciliter l’accès facile aux casques à toute la population togolaise, le ministère du commerce après avoir constaté la hausse des prix des casques suite à la nouvelle décision s’est assuré du baisse des prix de ces casques suivi des sanctions pour les commerçants qui s’entêtent à les vendre plus cher;

Lire aussi : Football/Carnet noir : le coach Adel Zrane n’est plus

Qu’on soit motocyclistes, zedman ou client, l’exécution de cette loi incombe à tout le monde car ceci contribue à la protection de toute la population afin d’en venir à Bout au problème des accidents de routes au Togo.

Maïmouna Hassan

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!
- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments