23.1 C
Lomé
dimanche, mars 3, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilPolitiqueTogo : les élections législatives et régionales seront organisées sur fonds propres

Togo : les élections législatives et régionales seront organisées sur fonds propres

les élections législatives et régionales seront organisées sur fonds propres

Le Togo continue sur sa voie de la démocratie avec la tenue de deux élections importantes cette année : les élections législatives et les élections régionales. L’histoire du pays en matière d’élections a été marquée par la dépendance vis-à-vis des bailleurs de fonds et des partenaires financiers.

Cependant, sous la direction du président Faure Gnassingbé, le Togo a fait preuve de maturité en décidant d’organiser ces élections avec ses propres fonds.

Des élections sans violences

L’autre réussite remarquable est l’engagement des autorités togolaises et des acteurs politiques pour éliminer toutes les formes de conflits et de violences en lien avec les élections. Les Togolais montrent une grande responsabilité en acceptant leurs différences et en évitant toutes les violences.

2023 est une année spéciale pour le Togo, et il est important de rappeler ces valeurs fondamentales qui préservent l’harmonie, la tolérance et la cohésion dans le pays. Pour garantir des élections pacifiques, équitables et démocratiques, il est crucial que tous les acteurs politiques renouent leurs appels pour une élection démocratique et non violente.

Cela contribuera à consolider la stabilité du pays et à maintenir la paix sociale.

Toutefois, certains voient cette initiative comme une volonté manifeste du gouvernement de ne pas offrir la possibilité aux partenaires financiers d’intervenir dans le processus électoral.

Souveraineté de l’État

Mais, force est de constater que le financement des élections sur fonds propres relève de la souveraineté de l’État. Déjà en 2020, M. Christian Trimua, le ministre des droits de l’Homme et des relations avec les institutions de la République, relevait que le Togo faisait preuve de maturité politique en assumant la responsabilité financière, juridique et institutionnelle des processus électoraux.

Il affirmait alors que : « C’est parce que nous considérons que la démocratie doit-être approprié par les citoyens du pays, qu’un choix important des dirigeants par les populations ne peut-être financé par l’extérieur ou par nos amis. »

Steven W.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments