30.2 C
Lomé
lundi, mai 27, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilAfrique On doit supprimer le poste de Président : Vers un nouveau...

[Alain Foka] On doit supprimer le poste de Président : Vers un nouveau modèle de gouvernance en Afrique

L’Afrique est à un tournant décisif de son histoire, et les réflexions autour du modèle de gouvernance actuel sont plus que jamais d’actualité. Alain Foka, lors des ateliers Manssah à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, a émis une proposition audacieuse qui suscite un débat profond au sein de la communauté intellectuelle africaine.

La proposition phare d’Alain Foka est radicale et innovante : la suppression du poste de Président de la République. L’idée est de remplacer cette figure omnipotente par un Conseil de Sages, inspiré du modèle chinois. Ce Conseil de Sages, dénué des jeux politiques partisans, serait axé sur une vision claire et collective du développement de l’Afrique.

Lire aussi : Alain Foka va-t-il s’installer à Lomé ?

« Ce n’est pas parce qu’on a juré un jour sur le Coran ou sur la Bible que d’un coup vous êtes devenu plus intelligent que vous l’étiez hier. Vous êtes la même personne alors on ne peut pas vous donner tous les pouvoirs. Nous à Manssah, on milite pour la disparition de ce poste de président de la République« , a-t-il affirmé.

Le constat critique de la démocratie multipartite en Afrique

Alain Foka

Alain Foka souligne les limites de la démocratie multipartite en Afrique, arguant que la multiplicité des partis politiques entrave l’union sacrée nécessaire au développement. Selon lui, l’absence d’une vision commune, diluée dans la mosaïque des partis, constitue un frein majeur à l’épanouissement du continent.

En évoquant le modèle chinois, Alain Foka met en lumière la réussite de cette nation qui a su s’affirmer sur la scène mondiale en dépit d’un parti unique. Il suggère que l’efficacité réside dans la capacité à suivre une vision claire et à s’affranchir des querelles partisanes.

Vers une gouvernance basée sur la vision et la sagesse

La proposition d’Alain Foka aspire à créer un conseil de sages, dévoué à l’intérêt collectif et affranchi des luttes politiques stériles. Cette approche, empreinte de sagesse, vise à transcender les clivages idéologiques, tribaux et ethniques pour concentrer les énergies sur la réalisation d’une vision nationale.

[Alain Foka] On doit supprimer le poste de Président : Vers un nouveau modèle de gouvernance en Afrique

« Qui voulons-nous être ? Où voulons-nous aller ? Que voulons-nous devenir ? Le jour où nous aurons répondu à cette question, nous deviendrons la première puissance au Monde« , a-t-il dit.

Qu’en pensez-vous et quel avenir pour l’Afrique ? La proposition d’Alain Foka ouvre un débat crucial : quelle forme de gouvernance permettra à l’Afrique de se hisser au rang de puissance mondiale ?

La proposition d’Alain Foka offre une perspective novatrice pour l’avenir de l’Afrique. En encourageant le dialogue et la réflexion, elle pose les jalons d’une gouvernance axée sur la vision collective et la sagesse, propices à l’émergence d’une Afrique prospère et unifiée.

Steven Wilson

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!
- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments