Assurance Maladie Universelle : Voici les hôpitaux habiletés à servir la population

0
1605
Assurance Maladie Universelle : Voici les hôpitaux habiletés à servir la population
Assurance Maladie Universelle : Voici les hôpitaux habiletés à servir la population

Dans quels hôpitaux ou centres de santé, la population peut se faire servir quand l’assurance-maladie universelle (AMU) sera véritablement effective ? C’est l’autre question que beaucoup de personnes se posent. A cette question, le ministre de la Santé a apporté des clarifications, Professeur Moustapha Mijiyawa.

Selon lui, seuls les centres de soins agrées vis-à-vis du programme, c’est-à-dire les entités publiques, les entités confessionnelles, les entités privées qui auront réuni les critères et qui auront été agréés.

Lire aussi: Togo: Une marche pacifique annoncée à Lomé

Détail sur les centres agrées vis-à-vis de l’Assurance Maladie Universelle.

« Quand vous prenez les entités publiques, c’est toute la pyramide sanitaire publique, c’est-à-dire les dispensaires, les hôpitaux de préfecture. Au niveau intermédiaire, vous avez les hôpitaux régionaux. Vous avez au niveau supérieur les CHU et à chaque fois, il y a des entités confessionnelles, des entités privées qui auront été retenues du fait que ces entités répondent à des critères. Vous allez donc vous rendre compte que c’est schématiquement les mêmes entités qui répondaient aux préoccupations lorsqu’on avait mis en place l’Institut national d’assurance-maladie », a indiqué le ministre Mijiyawa.

Assurance Maladie Universelle/Cotisation : le sort réservé aux chômeurs, vulnérables et démunis
Assurance Maladie Universelle/Cotisation : le sort réservé aux chômeurs, vulnérables et démunis

L’idée à long terme est d’arriver à mettre tous les centres dans le système afin que le service soit plus fluide pour les citoyens.

«… Au niveau de toutes ces entités, le chef de l’État nous a demandé de faire un très bon maillage et de voir les entités qui réunissent d’emblée les critères et les entités qui méritent d’être renforcées. Tout un programme est établi dans ce sens-là pour que de façon progressive, l’ensemble de toutes les entités réponde aux normes parce que dès que vous parlez de l’Assurance Maladie, ça ne peut être efficace que si l’offre de soins est au rendez-vous. Et ça, c’est l’une des préoccupations majeures du chef de l’État », a souligné le ministre.

Pour ce qu’il y a des hôpitaux, des travaux de réhabilitation d’extension et d’équipement concernant le CHU Campus et le CHU Kara sont en vue. Ces travaux, signale-t-il, vont commencer incessamment dans les semaines qui viennent.

Dans le cadre de la réussite de ce projet, le CHU Sylvanus Olympio a d’ailleurs été doté d’un scanner, qui depuis 6 mois marche selon lui, « à merveille ».

C’est donc tout un système qui est en train d’être mis en place pour que l’offre de soins soit au rendez-vous parce que l’effectivité de l’Assurance Maladie Universelle est étroitement liée à la qualité de l’offre de soins.

Pour ce qui concerne les ressources humaines, l’exécutif mise sur la bonne formation des agents.

« Actuellement, nous avons à peu près 1200 agents qui sortent de nos facultés et écoles de sciences médicales et paramédicales. Ça, c’est côté formation et vous avez dans chacune de nos régions une école paramédicale, ça, c’est en amont. En aval, vous avez le recrutement et il faut rappeler que le secteur de la santé est avec celui de l’éducation les deux secteurs qui bénéficient le plus souvent de concours de recrutement d’agents. En moyenne un concours tous les 2 ans. Et chaque concours permet le recrutement d’un peu plus d’un millier d’agents. Donc c’est la dynamique dans laquelle nous sommes », a affirmé le ministre de la Santé.

Stan AZIATO

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!