31.6 C
Lomé
lundi, mai 27, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilPolitiqueAu NET, personne n'est NET, même Gerry Taama !

Au NET, personne n’est NET, même Gerry Taama !

Dans les arcanes du parti Nouvel Engagement Togolais (NET), plus rien n’est désormais net et précis. On est presque dans une pièce de théâtre vaudevillesque, pleine de surprises, de rebondissements et quelques dérives. Déjà le 25 mars dernier, Gerry Taama, toute honte bue jusqu’à la lie, expliquait mal le non-respect d’une consigne faite aux trois (03) députés du parti de voter contre la proposition de révision constitutionnelle adoptée à l’Assemblée Nationale. Dans la foulée, des centaines de militants et militantes ont fini par jeter l’éponge estimant avoir été trahis par leur mandataires. À peine ces derniers avaient-ils le dos tourné, hier jeudi 5 avril, que Gerry Taama tout en abusant d’un nouveau bavardage sur le réseau social Tik Tok allait jusqu’à remettre en cause la sincérité et la crédibilité des résultats du vote des députés au sujet de la dernière réforme constitutionnelle.

« (…) maintenant toutes les fois qu’on participe à des élections au Togo, les résultats ne reflètent pas la vérité des urnes. Pourquoi pensez-vous que cela ne peut pas nous arriver à l’Assemblée Nationale ? » a-t-il précisé. Est-ce de l’ironie fortuite ? Une mauvaise blague ou un constat partagé ? Dans l’un ou l’autre, Gerry Taama lui-même dès le lendemain revient dans un mea-culpa expliquant que lors du direct en question, il a été pris « dans un élan » avec cette « boutade qui s’est glissée dans un live de 2 h de temps et qui était déplacée» rappelant ainsi que les dépouillements à l’Assemblée Nationale se font en présence de scrutateurs envoyés par tous les groupes parlementaires et que celui du NET « était bien associé à ce dépouillement. A aucun moment, il n’a relevé la moindre fraude ». Il présente toutes mes excuses à l’Assemblée Nationale pour ces interprétations erronées et pour toutes les nuisances que ceci a pu avoir sur sa crédibilité.

Lire aussi : Gerry Taama : « Nos voisins d’en face sont trop forts »

Gerry Taama : « Nos voisins d’en face sont trop forts »

Dans ce théâtre pour l’histoire, ce cinoche sans attraction, une interrogation demeure d’ailleurs : Gerry Taama est-il vraiment élu ? Son élection en 2018 reflète-t-elle vraiment la sincérité du vote de ses concitoyens ? Le doute n’a pas disparu et il est plus jamais actif. Les togolais sont assez lucides pour élire un homme dont de sérieux doutes pesaient déjà et encore plus maintenant sur sa capacité à justifier et à faire comprendre. En dépit de cette reconnaissance, il est clairement établi que Gerry Taama est victime d’une faute à la limite du parjure. Sa propension au bavardage saigne son propre balbutiement. Son populisme digital commence à effilocher son bon sens. Et cette dernière bêtise révèle à bien des égards l’absurde et hésite visiblement à statuer sur des précautions nécessaires. En gérant un parti politique comme une épicerie, l’élu parlementaire allume le scepticisme sur sa capacité à savoir se tenir.

Il n’est pas à sa première fausse note. Et personne ne doute de la toute prochaine, le prochain épisode qu’on ne manquerait pour rien au monde tant cela se joue sur les réseaux. Parce qu’avec Gerry Taama on n’est jamais à l’abri d’un improbable retournement de situation.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!
- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments