27.1 C
Lomé
mardi, mars 5, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilAfriqueAncien chanteur de funk, prince playboy, franc-maçon... Qui est Ali Bongo, président...

Ancien chanteur de funk, prince playboy, franc-maçon… Qui est Ali Bongo, président déchu du Gabon ?

Ali Bongo, une personnalité aux multiples facettes dont un coup d’Etat vient de contraindre au repos, intrigue et divise. Pour certains, il incarne le prince playboy, jouissant des privilèges d’une famille au pouvoir depuis des décennies. Héritier d’un père qui a dirigé le Gabon pendant cinquante ans, Ali Bongo a navigué entre le monde du funk, de la musique et de la politique.

Tantôt salué comme un réformateur démocratique, tantôt suspecté d’auteur de fraude électorale, plongeons dans le parcours énigmatique de cet homme qui conjugue musique, politique et mystères.

Lire aussi : Gabon : Ali Bongo contraint au repos par un putsch

De la musique à la politique

Ancien chanteur de funk, prince playboy, franc-maçon... Qui est Ali Bongo, président déchu du Gabon ?

Né Alain Bernard Bongo en février 1959 à Brazzaville, au Congo voisin, il a été élevé dans l’ombre du pouvoir. Son père, Omar Bongo, a pris les rênes du Gabon en 1967, alors qu’Ali qui n’avait alors que 8 ans était encore un jeune écolier. Cette filiation n’a pas été sans controverses. Des rumeurs persistantes, bien que démenties par Ali Bongo, insinuent qu’il aurait été adopté lors de la guerre du Biafra au Nigéria.

Ali Bongo a grandi avec une éducation internationale, étudiant le droit à la Sorbonne après avoir fréquenté des écoles prestigieuses. Pourtant, cette éducation internationale l’a souvent éloigné du peuple gabonais qui le percevait comme un étranger. Sa conversion à l’islam, lui et son père Omar, a été interprétée comme une tentative d’attirer les investissements des pays musulmans, bien que des motivations spirituelles aient été également évoquées.

Ancien chanteur de funk, prince playboy, franc-maçon... Qui est Ali Bongo, président déchu du Gabon ?

Pendant sa jeunesse, Ali Bongo s’est passionné pour la musique et le football, influencé par sa mère, la chanteuse gabonaise Patience Dabany. Il a même sorti un album intitulé « A Brand New Man » en 1977, produit par Charles Bobbit, le manager du légendaire James Brown. Cette période de play-boy se confirme avec des paroles telles que « Let me be your darling, Your everything, ’til the end of time » (Laissez-moi être votre chéri, votre tout, jusqu’à la fin des temps). Malgré sa réputation de play-boy, ses goûts musicaux ont évolué au fil des années, allant du funk au jazz, à la bossa nova et à la musique classique.

Au carrefour des critiques et des réformes

Cependant, son destin l’a éloigné de la scène musicale pour le plonger dans l’arène politique. Il a servi au sein du gouvernement de son père, occupant divers postes, notamment ministre de la Défense. Cependant, il n’a pas été immédiatement considéré comme un successeur naturel de son père. Cette perception a changé lorsqu’il a restructuré l’armée, démontrant ainsi sa capacité à être sérieux et réfléchi.

L’ascension d’Ali Bongo au pouvoir ne s’est pas déroulée sans controverses. Bien qu’il ait été élu président avec 42 % des voix en 2009, des soupçons de fraude ont plané sur les résultats. Ces doutes ont persisté lors de l’élection suivante en 2016, où son principal opposant, Jean Ping, a accusé des fraudes électorales. La légitimité d’Ali Bongo a été mise en doute tout au long de son mandat, nourrissant les tensions au sein de la société gabonaise.

Ancien chanteur de funk, prince playboy, franc-maçon... Qui est Ali Bongo, président déchu du Gabon ?

Le règne d’Ali Bongo a été marqué par des critiques de plus en plus vives. Sa famille a été accusée d’enrichissement illégal et de détournement de fonds, transformant le Gabon en un « régime kleptocratique« . Des enquêtes sur ces allégations ont été lancées, mais aucune preuve concrète n’a été trouvée pour étayer ces accusations.

Malgré cela, Ali Bongo a tenté de diversifier l’économie du pays, largement tributaire du pétrole, en investissant dans le secteur minier et en promouvant des initiatives écologiques.

L’énigmatique franc-maçon

Ancien chanteur de funk, prince playboy, franc-maçon... Qui est Ali Bongo, président déchu du Gabon ?

Ali Bongo a également été impliqué dans les cercles de la franc-maçonnerie, une affiliation rarement mise en lumière chez les dirigeants africains. Cette appartenance a suscité des débats et des spéculations quant à son influence sur la politique gabonaise.

Quoi qu’il en soit, Ali Bongo a continué de consolider des relations internationales, notamment avec des partenaires tels que l’Arabie saoudite et le Koweït, tout en maintenant des liens étroits avec la France.

Gabon : Ali Bongo contraint au repos par un putsch

Malgré les réalisations et les réformes initiées par Ali Bongo, son héritage reste contesté. Alors qu’il fait face à un putsch juste après les résultats des élections présidentielles qui le déclaraient vainqueur, son leadership demeure polarisant.

Soulignons quand même que les Gabonais aussi aspirent à un avenir meilleur, où la transparence, la stabilité économique et la justice sociale prévaudront.

Steven Wilson

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments