Développement à la base : le PRADEB touche à son terme

0
282
Développement à la base : le PRADEB touche à son terme

Le Togo a lancé en 2013 le Programme d’appui au développement à la base (PRADEB) destiné à soutenir la politique de développement à la base et à améliorer les conditions de vie des populations les plus vulnérables.

Financé par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et l’Etat, le dispositif touche à son terme.

Le PRADEB, un bilan positif

Développement à la base : le PRADEB touche à son terme

Le bilan de cette initiative est positif : le programme a encadré et financé 500 groupements pour la création d’activités génératrices de revenus, favorisé l’installation de 200 plateformes multifonctionnelles, et formé et financé 1.500 jeunes diplômés et artisans pour la création de leurs micro-entreprises.

Environ 2 milliards de Fcfa ont été octroyés aux groupements de femmes et aux jeunes entrepreneurs sous forme de crédit, créant ainsi 8.600 emplois directs.

Le dispositif a donc rempli son objectif initial d’autonomisation des populations les plus vulnérables du Togo. Le programme a été exécuté en quasi-totalité et les résultats obtenus témoignent d’un réel impact sur le terrain.

Y aura-t-il un PRADEB 2 ?

Les responsables du projet discutent actuellement de la possibilité de lancer une seconde phase, le PRADEB 2, en vue de poursuivre cette dynamique positive.

Le Programme d’appui au développement à la base est un exemple réussi de collaboration entre les autorités togolaises, la BOAD et les populations locales. Ce programme a permis de mettre en place des solutions concrètes pour favoriser le développement économique et social du pays.

Steven W.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!