Togo : Général Dimini Allaharé dit Stop au trading des militaires

0
997
Togo : Général Dimini Allaharé dit Stop au trading des militaires
Togo : Général Dimini Allaharé dit Stop au trading des militaires

Nommé il y a quelques semaines à la tête de l’Etat-major par le président de la République, le général Dimini Allaharé recadre déjà ses poulains. Le nouveau Chef de l’état-major des armées a interdit la pratique du trading aux militaires.

En effet, le Général Dimini Allaharé considère le trading comme une pratique illégale à laquelle les forces armées togolaises ne doivent s’adonner pour se faire de l’argent. Dans une note de service aux responsables des différents corps des FAT, le chef de l’état-major explique avoir constaté que plusieurs militaires s’adonnent à des jeux de hasard et adhèrent à des sociétés illégales de placement d’argent communément appelées société de trading en investissant leur solde ou leur gratification dans le but de faire des profits.

Togo : Général Dimini Allaharé dit Stop au trading des militaires
Togo : Général Dimini Allaharé dit Stop au trading des militaires

Ces comportements, qui selon lui, ne concordent pas avec la fonction militaire, mettent en péril les efforts consentis par le commandement pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des militaires togolais.

Lire aussi : [REPORTAGE]Lavage de motos dans les eaux usées : Le danger d’une pratique érigée en mode

« Les Forces armées togolaises constituent une entité régie par des règles de conduite et une discipline que nul n’est censé ignorer, elles se doivent de refléter une image d’intégrité et de rigueur de projet de toute cupidité. » a déclaré le général dans sa note de service.
Ainsi, il est interdit aux militaires d’adhérer ou d’apporter un soutien quelconque à une société illégale sous peine d’être sévèrement sanctionné.

Togo : Général Dimini Allaharé dit Stop au trading des militaires
Togo : Général Dimini Allaharé dit Stop au trading des militaires

Le risque du trading

Le trading notons-le, est une activité qui consiste en un investissement en ligne dans laquelle l’on met son argent espérant avoir de gain après quelque temps.

Gal Dimini Allaharé voit cette pratique comme un risque pour non seulement l’armée, mais pour toute la population togolaise, car elle ne donne aucune garantie et l’on pourrait voir tout son argent investi s’envoler sans aucune alternative.

Les jeunes de nos jours ont perdu le sens du sacrifice. Ils ne veulent plus travailler pour gagner leur pain fièrement. Ce goût du gain facile les amène à faire du trading qui pourrait les envoyer même en prison, car les gens vont jusqu’à faire des prêts afin d’investir.

L’idéal pour la jeunesse togolaise, aujourd’hui, est de prendre conscience que seul le travail légal fait de nous des Hommes fiers et épanouis.

Maïmouna Hassan

 

Mendicité dans les rues : un système d’exploitation des enfants se développe à Lomé

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!