28.6 C
Lomé
mercredi, avril 17, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilSportElim CAN 2023 : Djene Dakonam et Alaixys Romao rassurent

Elim CAN 2023 : Djene Dakonam et Alaixys Romao rassurent

Les Éperviers du Togo sont à quelques heures du match fatidique contre les Étalons du Burkina Faso dans le cadre des Elim CAN 2023. Présents à Marrakech en terre marocaine depuis samedi, le groupe à Paulo Duarte est désormais au grand complet. Les Éperviers ont effectué deux séances d’entraînement hier mercredi. Il s’agissait pour le coach et son staff de faire les derniers réglages pour affronter les Étalons.

Les Éperviers ont en effet travaillé la technique, les dispositions tactiques et ont également travaillé la finition c’est-à-dire le travail devant le but. Une seule séance a été au programme dans la journée de mercredi. Pour cette double confrontation, il n’y a pas mille solutions pour les Éperviers du Togo, mais une seule solution, celle de gagner ou d’engranger au pire des cas, 4 points sur la double confrontation (de la 3e et 4 » journée des éliminatoires de CAN 2023).

La bande à Paulo Duarte en est d’ailleurs consciente. Dos au mur, les joueurs se disent prêts à faire le maximum pour se tirer d’affaire.

Elim CAN 2023 Djene Dakonam et Alaixys Romao rassurent 2

Des cadres des Éperviers rassurent…

Apres avoir rejoint le nid dans la journée de Lundi, le capitaine des Éperviers, Djene Dakonam, affirme que cette double confrontation est pour lui, une finale à gagner.

Lire aussi : CAN CI 2024/Togo-Burkina : Les surprises de la liste de Paulo Duarte

« Nous sommes tous conscients de l’enjeu de ces deux matchs. Je peux dire que ce sont deux finales. Nous allons essayer de les aborder avec sérénité et de prendre les points possibles. Nous avons une équipe compétitive. Nous n’avons pas droit à l’erreur. Avec le travail tactique, individuel que nous sommes en train de faire, tous ensemble, nous allons essayer de bien aborder le premier match et après le deuxième », a déclaré Djene Dakonam.

Et d’ajouter que « dans les moments difficiles, il faut qu’on soit ensemble, qu’on essaie de pousser l’équipe vers le haut. Le mode est simple, une finale ça ne se joue pas, ça se gagne. Nous allons donner le maximum et gagner les deux matchs ».

Elim CAN 2023 Djene Dakonam et Alaixys Romao rassurent

De son côté, le milieu de terrain Alaixys Romao trouve également qu’il s’agit d’un match important, mais qu’on doit éviter de mettre sous la pression.

Lire sur : Match Togo-Burkina : une société offre 100 tickets au public

« Depuis le début de la semaine, on voit une équipe concentrée avec beaucoup d’enthousiasme. On est conscient qu’on a un match important face au Burkina Faso. Après, il ne faut pas se mettre trop de pression puisqu’on sait que c’est un match à enjeu. La plupart des garçons ne connaissent pas trop ce niveau. Il faut plutôt être confiants face à une nation comme le Burkina dont on connaît leurs qualités. On n’a plus rien à perdre, au contraire faut montrer qu’on a le niveau pour les rivaliser ».

Elim CAN 2023 Djene Dakonam et Alaixys Romao rassurent 1

Le match aller se joue vendredi 24 mars à Marrakech et quatre (4) plus tard, le retour au Stade de Kegué à Lomé à 19H.

Stan A.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!
- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments