Expansion historique des BRICS : 2 pays africains intègrent le bloc

0
937
Expansion historique des BRICS : 2 pays africains intègrent le bloc

Une annonce historique a secoué les sphères diplomatiques lors du sommet des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) qui se tient à Johannesburg. Il s’agit de l’intégration au bloc de six nouveaux membres dès janvier 2024. Leur intégration a été confirmée par le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Cette expansion audacieuse réunit désormais l’Iran, l’Argentine, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis, élargissant ainsi la toile d’influence des nations émergentes. L’objectif est de renforcer leur présence sur la scène mondiale et défendre leurs intérêts communs.

Lire aussi : Crash d’avion : Le patron de Wagner Evgueni Prigojine parmi les victimes

Le processus d’adhésion prendra effet à compter du 1er janvier 2024, comme l’a révélé le président sud-africain lors d’une conférence de presse conjointe avec les dirigeants des cinq nations fondatrices du bloc. Cette nouvelle ère pour les BRICS signe le début d’un chapitre enthousiasmant et prometteur.

Expansion historique des BRICS : 2 pays africains intègrent le bloc

La décision d’élargir le groupe a été préalablement approuvée, marquant ainsi une avancée positive. Naledi Pandor, la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, a souligné l’importance d’un document définissant les lignes directrices, les principes et les procédures d’évaluation pour les nouveaux membres potentiels.

Une étape nécessaire pour les BRICS

Cette étape historique a été au centre du 15ème sommet des BRICS, débuté mardi à Johannesburg. Ce groupe hétérogène de nations, représentant un quart de la richesse mondiale et rassemblant 42% de la population mondiale, a dû s’accorder sur les pays qui méritaient d’intégrer ce cercle d’influence croissante.

L’intégration de nouveaux membres a été minutieusement négociée en huis clos, avec des rencontres bilatérales pour garantir l’alignement des objectifs et des priorités. L’unanimité était impérative pour cette décision au sein des BRICS.

Équilibre délicat entre puissances économiques

Expansion historique des BRICS : 2 pays africains intègrent le bloc

L’expansion des BRICS a suscité des débats stratégiques et des préoccupations parmi ses membres fondateurs. Si la Chine, le moteur économique majeur du groupe, a soutenu fermement l’expansion, l’Inde s’est montrée plus prudente en raison de ses relations géopolitiques avec la Chine.

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a souligné l’importance d’un consensus pour définir les modalités d’adhésion. L’équilibre des forces et des intérêts a été soigneusement préservé, malgré les réticences potentielles de certains membres fondateurs.

Nouvelle dynamique géopolitique

Cette expansion du bloc survient dans un contexte géopolitique complexe, marqué notamment par le conflit en Ukraine. Les États-Unis ont affirmé leur volonté de maintenir des relations solides avec les BRICS, tout en excluant tout sentiment de rivalité future.

L’élargissement du groupe renforce la voix des pays émergents sur la scène mondiale, contribuant ainsi à redéfinir l’équilibre des pouvoirs et les alliances géopolitiques.

Steven Wilson

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!