28.3 C
Lomé
jeudi, février 29, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilSportFrance/FFF : Noël Le Graët jette finalement l’éponge

France/FFF : Noël Le Graët jette finalement l’éponge

C’est désormais officiel, Noël Le Graët n’est plus Président de la Fédération française de football (FFF). Il a annoncé sa démission ce mardi 28 février lors d’une réunion du Comité exécutif de la FFF. L’information est révélée par des membres du Comex.

C’est la fin de 11 ans de règne du « Prez » (comme il est surnommé à la FFF) à la tête du football français. Le dirigeant de 81 ans a décidé de passer la main après plusieurs mois de turbulences, marqués par des accusations de harcèlement, et une mission d’audit accablante de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR), et plusieurs dérapages verbaux.

Un rapport d’audit accablant Noël Le Graët

La démission de Noël Le Graët intervient 13 jours après la communication d’un rapport d’audit diligenté par le ministère des Sports. Le rapport indiquait que le « Prez » ne disposait « plus de la légitimité nécessaire pour administrer et représenter le football français », compte tenu de son « comportement inapproprié (…) vis-à-vis des femmes ».

Depuis le milieu du mois de janvier, Noël Le Graët est aussi visé par une enquête pour harcèlement moral et sexuel. La FFF a dénoncé dans un communiqué un « dénigrement disproportionné de l’instance » dans l’audit rendu mi-février.

Noël Le Graët s’est pourtant forgé un destin national en dirigeant le football français avec poigne et habileté avant de perdre lucidité et soutiens.

Philippe Diallo assure l’intérim

Le vice-président Philippe Diallo gardera selon les informations confirmées par le Comex, les rênes de la FFF. Il gardera ce poste jusqu’à la tenue d’une Assemblée fédérale au mois de juin prochain.

Nommé président de la FFF par intérim en janvier 2023 après la mise en retrait de Noël Le Graët, Philippe Diallo a intégré l’instance en 2021 en marge de la réélection du dirigeant breton. Mais l’ex-patron de l’UCPF connaît les rouages du football français depuis une trentaine d’années. « Il est très fin politiquement« , a notamment confié un proche du dirigeant de 59 ans.

Il devra incarner l’avenir du football français sur le court terme. Philippe Diallo, propulsé par intérim à la tête de la FFF, est un acteur de l’ombre mais fin connaisseur des arcanes du football depuis trois décennies.

Stan A.

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments