33.1 C
Lomé
jeudi, février 22, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilSociétéGrand marché de Lomé : Les marchands de fruits et légumes sommés...

Grand marché de Lomé : Les marchands de fruits et légumes sommés de déguerpir

Renommé pour ses étals colorés regorgeant de fruits et légumes frais et son ambiance animée, le Grand marché de Lomé a récemment ouvert les portes d’un nouveau marché dédié aux marchands de primeurs. Niché dans la banlieue de la capitale, ce nouvel emplacement à Klikamé s’étend sur plus d’un hectare, offrant ainsi un espace généreux aux commerçants.

Ce nouveau site a été spécialement conçu pour répondre aux besoins spécifiques des marchands de fruits et légumes. Doté de nombreux stands de vente et de neuf hangars de stockage destinés aux grossistes, il constitue un environnement idéal pour mener leurs activités.

Lire aussi : Togo : le nouveau marché de Kara s’ouvre à la sous-région

Quitter le Grand marché de Lomé pour Klikamé

Grand marché de Lomé: Les marchands de fruits et légumes sommés de deguerpir
Marche au Togo

Conscient des enjeux, l’EPAM (Etablissement public autonome pour l’exploitation des marchés) a pris l’initiative d’inviter les marchands installés de manière anarchique dans le périmètre du Grand marché de Lomé à se déplacer vers ce nouvel emplacement dans les meilleurs délais.

Malgré l’engagement de la majorité des commerçants à rejoindre le site de Klikamé, certains d’entre eux ont exprimé des réserves. C’est en effet pourquoi l’EPAM lance un appel pressant à ces récalcitrants, les exhortant à quitter le Grand marché de Lomé et à s’installer au marché de Klikamé.

Grand marché de Lomé: Les marchands de fruits et légumes sommés de deguerpir

Ce nouveau site offre une organisation optimale, garantissant ainsi des conditions favorables à leurs activités commerciales.

Soulignons que la délocalisation des marchés d’Attikpodji et d’Abattoir est une décision des autorités togolaise. Elle a été mise en application par la direction de l’Établissement public autonome pour l’exploitation des marchés (EPAM).

L’objectif c’est de désencombrer la route nationale N°2 (Lomé-Aného). Cette dernière est souvent occupée par les commerçants, au niveau du grand marché de Lomé.

Steven Wilson

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments