27.1 C
Lomé
mardi, mars 5, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilSportFootball/Doumbé enfin en D1 : 4 leçons à tirer des 16 ans...

Football/Doumbé enfin en D1 : 4 leçons à tirer des 16 ans en D2

L’équipe fétiche des Savanes, Doumbé FC de Mango a pris son ticket pour la D1 en prenant le dessus sur KOTOKO de LAVIE sur un score sans appel de 4-0, après une rencontre âprement discutée. L’équipe de Mango a échappé de très peu à la relégation en D3 en 2022 suite à des divergences dans l’Etat-major de l’équipe et aussi à cause des sabotages de tout genre.

A cause de cette guerre interne entre les propres fils de l’Oti, l’équipe d’El Hadj Zékéria a dû démissionner brusquement, parce que « le résultat escompté n’est pas atteint », selon les propos tenus dans son discours à l’AG Extraordinaire par le président sortant Zékéria en 2022. Et ceci, malgré les moyens colossaux mis à la disposition de l’équipe par son plus gros sponsor d’alors, Monsieur YOUSSOUF OUATTARA, ex DG de la LONATO.

Grand marché de Lomé : Les marchands de fruits et légumes sommés de déguerpir

Doumbé de Mango miné par de nombreux coups bas

D’après une enquête réalisée dans le milieu, il était ressorti chez plus d’un la nécessité de repenser la vitalité du club. Car bien que beaucoup de mécènes et sponsors étaient prêts à soutenir et faire progresser DOUMBE FC de Mango, les guerres intestines de pouvoir n’en finissaient pas. Ainsi s’installaient donc un véritable cercle vicieux de sabotage des présidents du club.

Les coups-bas, les calomnies, les montages machiavéliques de tout genre, les mensonges, les contre préparations mystiques etc., ont réussi à décourager les plus tenaces nouveaux postulants à la présidence du club.

Ceci du fait que des opportunistes ont toujours considéré cette activité sportive comme un tremplin pour accéder aux arènes politiques. A tort ou à raison, ceux qui ont des ambitions politiques sont fortement convaincus que la présidence de DOUMBE va les rendre populaires et les préparer inexorablement à des grands postes politiques. Cela a naturellement conduit au mépris des enjeux véritables et laissé place à la descente du club en D2.

Elim CAN 2023 : Que peuvent encore les Éperviers du Togo ?

Personne ne voulait prendre la tête du club

Trouver un nouveau président au club n’a pas du tout été facile. Ce fut le fruit de nombreuses tractations effectuées par plusieurs acteurs et cadres du milieu. « Pour nous, il n’était pas question que DOUMBE disparaisse !!! », a confié l’un d’eux ayant choisi l’anonymat.

Dans les démarches pour trouver l’oiseau rare devant conduire le club, les intentions ont été portées sur plusieurs personnalités pas des moindres. « Nous avons eu la chance de trouver Monsieur BAMBA MIKAILA à la maison. Nous ne lui avons pas caché que nous venons de rencontrer le DG Youssouf qui a décliné l’offre mais qui est prêt à accompagner de bon cœur tout volontaire à la présidence », nous a-t-il raconté.

Et de préciser, « Mikaila était très méfiant. Nous ne savons pas si nous avions trouvé les mots qu’il faut pour le convaincre, mais il a finalement accepté notre proposition ».

Reportage : les balayeuses de route « Nous subissons des insultes pour 12 mille Francs le mois »

Mikaila, l’homme de la situation…

L’unanimité autour de sa personne demande beaucoup de consultations. L’idée « d’un comité dirigeant » proposé par l’Honorable DE POUKN Noël et beaucoup d’autres observateurs a alors fait son chemin. Monsieur DE POUKN affirmait à Mango-Matin dans son bureau à Lomé : « Mango-Matin, tant que la présidence du club sera confiée à un individu, les sabotages ne cesseront jamais. Il y aura toujours ce fameux problème de leadership, des jalousies, des envies.  Je propose que les grands leaders du « Grand-Oti » se mettent ensemble pour être d’accord sur un président du club. L’ensemble des membres du comité règlent les problèmes financiers et autres difficultés liées au club. Doumbé ne sera plus un problème d’un individu mais de tout le monde ».

Voici donc comment l’Ingénieur BAMBAH Milkaila est arrivé à la tête du club fétiche des Savanes. Apparemment le comité ne s’est pas trompé sur le choix de Mikaila. Il a courageusement relevé le défi. Grâce à son humilité et à sa qualité de rassembleur, il a réussi à unir tous les acteurs du foot autour de Doumbé et à obtenir le résultat que nous connaissons tous dorénavant.

Togo : bientôt des Vols Lomé-Niamtougou

DOUMBE FC en D1, quelles leçons faut-il tirer après cette prouesse ?

La première leçon à retenir après cette foudroyante victoire est donc l’incontournable nécessité de l’UNION et de la SOLIDARITE entre toutes les filles et tous les fils du « Grand-Oti » autour de tous les projets.

Après la victoire, notre rédaction a réussi à joindre le président Mikaila au téléphone, qui a remercié tous les cadres et acteurs de foot, parce que ce résultat est « l’ensemble des efforts de tout un chacun ».

Le DG YOUSSOUF Ouattara pour sa part a félicité tous les acteurs pour cette union et cette solidarité autour du ballon rond. Il a vivement souhaité que cette union et cette solidarité s’expriment dans tous les domaines.

Monsieur NAMADOU Sofianou se réjoui de la victoire du club fétiche de la savane, mais s’inquiète sérieusement de la façon dont cette victoire est exploitée. Selon lui, cette victoire de de Doumbé de Mango est un peu trop politisée. Il est convaincu que la victoire est la sueur de tout le monde et qu’il serait malhonnête qu’un parti politique s’approprie les efforts des enfants de toute la préfecture. Il pense que ce comportement peut rejeter du froid sur les ardeurs de tous les acteurs du football dans la région.

La deuxième leçon a été l’élimination au maximum des violences de tout genre sur les stades. La violence est l’ennemi N°1 du succès dit-on.

La troisième leçon à retenir est qu’il ne faut pas tenir compte uniquement de l’aspect argent lorsqu’on dirige un club. Il faut aussi tenir compte de l’aspect humain. Si l’argent pouvait tout faire, DOUMBE devrait être en D1 depuis la saison dernière.

La quatrième leçon : Il faut commencer très tôt dans les préparatifs du championnat. Il ne faut pas attendre à la dernière minute pour aller à la recherche des joueurs et autres techniciens du football.

N’DJAMBARA Nassoma

L’Ewé, langue du Togo, fait sensation à Hollywood dans un film inédit (vidéo)

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments