28.6 C
Lomé
mardi, avril 16, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilEconomieCEA : le Togo porte la candidature de Kako Nubukpo

CEA : le Togo porte la candidature de Kako Nubukpo

L’économiste Togolais Kako Nubukpo est candidat au poste de secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) des Nations Unies. L’annonce a été faite par l’ancien ministre lui-même lors d’une interview accordée à RFI et à Jeune Afrique.

En effet, le poste de secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies est resté vide depuis août 2022, où Vera Songwe a démissionné. À ce jour, elle n’a pas été remplacée. Le Togolais Kako Nubukpo a clairement affiché son intérêt à prendre cette place, qui, pour lui, peut permettre de mettre en œuvre sa vision pour le continent africain.

La candidature de Kako Nubukpo portée par le gouvernement togolais

À la question de savoir si ce poste de secrétaire exécutif de la CEA pourrait l’intéresser un jour ? Kako Nubukpo répond. « Pas un jour, dès maintenant. Tout ce qui peut permettre de mettre en œuvre ma vision du continent m’intéresse ».

Et d’ajouter, « le Togo m’a fait l’honneur de porter ma candidature au poste de secrétaire exécutif de la CEA mais, vous savez, nous sommes nombreux à être capables de diriger cette institution. Je l’ai dit déjà au mois d’octobre dans une interview à Jeune Afrique, je souhaite être encore plus au service de mon continent que je ne le suis à l’heure actuelle ».

Mendicité dans les rues : un système d’exploitation des enfants se développe à Lomé

Kako
Kako

Il ne faudrait pas que la CEA devienne la « belle endormie »

L’ancien ministre Kako Nubukpo conçoit mal le fait que ce poste soit resté jusqu’alors sans occupant. Il souhaite que ça aille vite.

« J’imagine que le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a de bonnes raisons de donner du temps au temps. Mais il ne faudrait pas que la Commission économique pour l’Afrique (CEA) devienne la « belle endormie ». J’espère donc que tout ça va aller vite », a-t-il indiqué dans son interview.

« La Commission a été à l’origine du plan d’action de Lagos, qui a été au cœur de la dynamique de la Cedeao et d’autres communautés économiques régionales africaines. Elle a toujours porté aussi l’idée d’une transformation productive endogène africaine, qui a été bloquée au moment des ajustements structurels. Et là, on a l’impression qu’on revient à un moment où l’Afrique peut, à nouveau, dessiner son chemin par elle-même », aussi a-t-il souligné.

Stan A.

Abonnez vous à notre page facebook pour avoir les informations en temps réel

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!
- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments