La drépanocytose : un défi de santé au Togo

0
637
La drépanocytose : un défi de santé au Togo

La drépanocytose, une maladie génétique caractérisée par la présence d’hémoglobine falciforme anormale, représente un défi majeur pour la santé au Togo. Pour détecter cette maladie, l’électrophorèse constitue un outil essentiel.

Mamessilé Aklah Agba-Assih, ministre déléguée chargée de l’Accès universel aux soins, souligne l’importance du dépistage préventif avant le mariage. Elle met en garde contre la progression de la drépanocytose, car de nombreux couples ne sont pas suffisamment informés avant d’avoir des enfants.

« La drépanocytose progresse car trop peu de couples y sont sensibilisés avant d’avoir des enfants« , a-t-elle affirmé ce lundi. Afin de prévenir la transmission de cette maladie génétique, il est crucial de sensibiliser la population et de promouvoir le dépistage systématique.

Lire aussi : Abattoir moderne et centre de santé de proximité : Qualité et bien-être dans les Lacs

Une prévalence sous-estimée

La drépanocytose : un défi de santé au Togo

Officiellement, environ 300 000 Togolais sont atteints de drépanocytose, mais ce chiffre ne représente qu’une estimation minimale. En réalité, le nombre de personnes affectées est bien plus élevé. Cette maladie génétique, qui se caractérise notamment par une anémie, des crises douloureuses et un risque accru d’infections, a un impact considérable sur la qualité de vie des individus touchés.

Bien que les traitements actuels aient permis d’augmenter l’espérance de vie des patients atteints de drépanocytose, ils restent encore limités. Par conséquent, la recherche se concentre sur l’amélioration des traitements existants et la recherche de solutions plus efficaces, voire curatives, qui agiraient directement sur la source de la maladie, c’est-à-dire la production de globules rouges anormaux.

Campagnes de dépistage pour sensibiliser la population

La drépanocytose : un défi de santé au Togo

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose, Mamessilé Aklah Agba-Assih a lancé une campagne de dépistage à Atakpamé ce lundi 19 juin 2023. Cette initiative marque le début d’une série de campagnes de sensibilisation et de dépistage qui se dérouleront dans tout le pays. L’objectif est d’atteindre un plus grand nombre de personnes et de promouvoir la détection précoce de la maladie.

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Campus de Lomé abrite un centre de recherches et de traitements spécialisé dans cette maladie. Grâce aux efforts conjoints des chercheurs, des médecins et du personnel de santé, des progrès significatifs sont réalisés dans la prise en charge des patients atteints de drépanocytose.

Steven Wilson

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!