Savanes : le HCRRUN implique les CLP à la lutte contre l’extrémisme violent

0
288
HCRRUN
HCRRUN

le HCRRUN implique les CLP à la lutte contre l’extrémisme violent

Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a entrepris ce mardi 14 février 2023, un atelier de formation à l’endroit des Comités locaux de paix (CLP) de la région des savanes. L’ouverture de renforcement de capacité a vu la présence de la Présidente de l’HCRRUN, Mme Awa Nana-Daboya, du ministre de la sécurité et de la protection civil, Gal Yark Damehame et du préfet d’Agoe nyivé, Col Hodabalo.

L’atelier porte concrètement sur les techniques d’écoute des communautés victimes et la lutte contre le phénomène. Il est question d’amener les membres de ces comités à appréhender l’évolution du phénomène dans le temps et dans l’espace et mesurer les conséquences et les mesures prises pour l’endiguer dans le contexte togolais.

Des exposés et communications sur des thématiques en lien avec l’extrémisme violent ; aussi, les communications mettant en relief la tolérance culturelle et religieuse seront passées aux participants.

Les CPL, comme acteurs clés de la lutte

L’objectif selon le HCRRUN est d’outiller davantage les CLP sur les fondamentaux pour une vie communautaire plus apaisée en mettant à leur portée de nouveaux éléments de langage et de comportement plus rassembleurs susceptibles de prémunir le pays contre ces dérives.

« En choisissant prioritairement les Comités locaux de paix comme groupe cible pour suivre cette session de renforcement de capacités, le HCRRUN entend permettre à ces structures d’imprimer à leurs actions une nouvelle dynamique en adéquation avec le combat engagé par l’Etat togolais contre l’extrémisme violent. Il ne pouvait en être autrement lorsqu’on sait l’importance de la collaboration qui existe entre les CLP et les autorités locales d’une part, et d’autre part, le rôle de mobilisation des populations que jouent les membres de ces structures dans leurs communautés respectives », a indiqué Awa Nana-Daboya.

Initiative saluée par le ministre Gal Yark Damehame

C’est une initiative salutaire à en croire le ministre de la sécurité et de la protection civile, Gal Damehame Yark qui apporte ainsi sa contribution à la lutte.

« Nous tenons à remercier le HCRRUN et sa présidente pour l’initiative. Votre décision d’associer le ministère la sécurité et de la protection civile à la plateforme de réflexion et d’échange sur cette menace majeure qui est l’extrémisme violent honore notre département et en même nous interpelle en tant que citoyen sur notre responsabilité individuelle et collective dans la lutte contre ce fléau. En initiant cet atelier, le HCRRUN tient à faire sa part dans cette lutte enclenchée contre ce phénomène par notre pays sous les auspices du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé », a-t-il indiqué.

Stan A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!