Lutte contre le Sida : Quelles contributions du PEPFAR 3 ans après son lancement au Togo ?

0
617
Sida
Sida

Quelles contributions du PEPFAR 3 ans après son lancement au Togo ?

L’année 2023 marque les 20 ans du Plan d’urgence du Président des États-Unis pour la lutte contre le sida (PEPFAR) à l’échelle mondiale, ainsi que les 3 ans de la mise en œuvre du PEPFAR au Togo par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

Au cours des 20 dernières années, le gouvernement des États-Unis, à travers le PEPFAR, a participé à la sauvegarde de millions de vies et à la renforcement de la réponse mondiale au VIH/sida. Au Togo, ces dernières années, le PEPFAR a fourni une aide financière aux autorités togolaises et aux organisations de la société civile, contribuant ainsi à améliorer la réponse nationale au VIH/sida.

Adoption d’approches innovantes

Depuis 2020, les États-Unis ont alloué plus de 25 millions de dollars pour le PEPFAR au Togo. Un financement supplémentaire de 11 millions de dollars a été accordé pour cette année afin d’accélérer les progrès vers les objectifs 95-95-95, qui sont : 95% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique, 95% des personnes diagnostiquées séropositives reçoivent un traitement antirétroviral durable, et 95% des personnes sous traitement antirétroviral ont une charge virale supprimée.

Le financement du PEPFAR au Togo a permis d’adopter des approches innovantes, qui ont contribué au diagnostic du VIH, à l’inscription et au maintien en traitement antirétroviral des personnes séropositives, et à la suppression de leur charge virale.

De octobre 2019 à septembre 2022, le nombre de patients sous traitement antirétroviral suivis dans les sites appuyés par le PEPFAR dans quatre régions sanitaires du pays est passé de 25 000 à 44 000, soit une augmentation de 75% en seulement trois ans.

Le PEPFAR au Togo a également permis d’assurer l’accès à la charge virale pour 90% des patients sous traitement antirétroviral sur les 30 sites appuyés par le programme et a contribué à l’augmentation du taux de suppression de la charge virale, qui est passé de 82% en 2019 à 94% en 2022.

Développement et intégration de pratiques efficaces

Le programme a par ailleurs intégré et développé plusieurs pratiques efficaces, telles que l’index de dépistage, les stratégies de détection sur les réseaux sociaux, des offres de dépistage du VIH personnalisées, l’auto-dépistage du VIH, une sensibilisation et un dépistage par les pairs amélioré pour les populations clés, la prophylaxie préexposition (PrEP), la dispensation à long terme de médicaments antirétroviraux et l’utilisation d’un outil de suivi électronique pour améliorer la qualité des données et en faciliter l’utilisation dans les décisions.

Avec l’appui du Ministère de la Santé et du Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, ces pratiques ont été largement diffusées à l’échelle nationale.

Grâce à PEPFAR Togo, des milliers de personnes atteintes du VIH reçoivent l’aide nécessaire pour mener une vie saine et productive.

Au niveau mondial, plus de 25 millions de vies ont été sauvées et des millions d’infections par le VIH ont été évitées.

Steven W.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!