28.3 C
Lomé
jeudi, février 29, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilUncategorizedUn milliard de plants d'ici 2030 : les ONG se mobilisent dès...

Un milliard de plants d’ici 2030 : les ONG se mobilisent dès les premières pluies

Le Togo se fixe l’objectif ambitieux de planter un milliard d’arbres d’ici à 2030. Pour y parvenir, les ONG et les communautés locales ont pris les devants en lançant des opérations de reboisement dès les premières pluies de cette année.

Les activités de reboisement incluent l’aménagement des parcelles, la trouaison, la recherche de piquets et la plantation de plants sur les conseils des agents forestiers. La région maritime et celle des plateaux, qui ont connu une bonne pluviométrie cette année, sont particulièrement actives dans cette opération.

Les ONG prennent les devants

La cheffe de la direction préfectorale de l’environnement d’Agoé Nyévé, Mme Sounka Abibata AMADOU, encourage les forestiers à travailler aux côtés des communautés pour donner des conseils sur le reboisement. En effet, cela permet une croissance rapide des plants. Elle exhorte également les participants à ne pas attendre la Journée nationale de lancement officielle de l’arbre le 1er juin pour mener ces activités de reboisement.

Lire aussi : Le Togo se prépare à adhérer à l’Institut mondial de la croissance verte

« Les pluies qui s’abattent sur presque tout le pays sont très propices pour le reboisement, n’attendez plus le 1er juin, journée nationale de lancement officielle de l’arbre pour mener ces activités, si nous voulons atteindre l’ambition décennale du milliard de plants », a-t-elle lancé.

Les communautés locales impliquées dans le projet

Les communautés locales sont également impliquées dans le projet. La directrice de l’ONG Jeunesse Pionnière Rurale, responsable du sous-projet WACA ResIP « appui à la mise en œuvre du plan de gestion de la rivière Zio », Mme Vidémé EDORH, a récemment planté 500 plants avec la communauté de Messanvi copé dans le canton de Toglékopé.

Avec la communauté de Messanvi copé, ils ont planté des khayas, des Cola gigantea, des Terminalia cattapa et des fruitiers sur une superficie de 1,5 hectare, et ont créé un comité de surveillance pour protéger la parcelle reboisée contre les animaux et les feux de brousse.

Un consortium d’ONG composé de JPR, Agbozégué et AHD a choisi le plateau du fleuve Zio pour ériger une grande forêt afin de protéger les berges du fleuve et d’éviter l’envasement du cours d’eau, source d’inondations récurrentes dans la région. Avec la participation active des communautés et des ONG, le Togo est en bonne voie pour atteindre son objectif de reboisement d’un milliard d’arbres d’ici à 2030.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments