Mortalité néonatale au Togo : un taux toujours à un niveau élevé

0
511
Mortalité néonatale au Togo : un taux toujours à un niveau élevé
Le taux de mortalité néonatale en Afrique reste un véritable problème, malgré les efforts déployés pour lutter contre cette situation. Au Togo, les chiffres sont toujours alarmants, avec 27 décès pour 1 000 naissances, alors que la norme devrait être de 12 décès pour 1 000 naissances.

C’est loin de l’idéal fixé par les ODD à l’horizon 2030, selon le Professeur Nadiedjoa Kokou Douti. Le président de la société togolaise de pédiatrie (SOTOPED) s’exprimait lors du 6ème congrès de ladite société, qui se tient du 18 au 20 avril 2023 à Lomé.

Adopter de nouveaux comportements

Les raisons de cette situation sont multiples. De nombreuses femmes en milieu rural ne bénéficient pas d’un suivi médical approprié durant leurs grossesses et préfèrent accoucher à domicile, souvent par manque d’information et en raison de traditions bien ancrées. Par conséquent, lorsqu’elles décident de se rendre à l’hôpital en cas de complications, il est souvent déjà trop tard.

Lire aussi : Santé / Technologie : des drones pour livrer des médicaments aux populations isolées

Mortalite neonatale

« Quand les choses se passent mal, les femmes décident d’aller en urgence à l’hôpital, mais il est déjà trop tard », explique le Pr Nadiedjoa.

L’Afrique est la région du monde où le ratio de mortalité maternelle est le plus élevé. De plus, le continent enregistre toujours les taux les plus élevés de mortalité infantile, avec un enfant sur huit qui meurt avant l’âge de cinq ans, soit environ 20 fois plus que la moyenne des régions développées, qui est d’un sur 167.

Des défis persistants à relever pour sauver des vies

Face à cette situation, des programmes sont mis en place pour accompagner les mères et le personnel médical afin de réagir rapidement en cas d’asphyxie néonatale. Toutefois, il y a encore des défis à relever, notamment la proximité des centres de santé, le manque de sensibilisation et l’insuffisance de personnel qualifié dans certaines localités.

Mortalité néonatale au Togo : un taux toujours à un niveau élevé

Le 6ème congrès de la SOTOPED, qui a pour thème « Mortalité néonatale, où en sommes-nous ?« , a rassemblé près de 300 participants venus de plus de 10 pays d’Afrique et d’Europe. Des ateliers sur la réanimation néonatale, des conférences, des communications orales et affichées sont au programme de ce congrès, avec pour objectif de partager les recherches et les bonnes pratiques et de tirer des conclusions pour améliorer la santé infantile.

Steven Wilson

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!