32.1 C
Lomé
lundi, mai 20, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilPolitiqueTogo : l'ANC ne prévoit pas s'allier à d'autres partis pour les...

Togo : l’ANC ne prévoit pas s’allier à d’autres partis pour les prochaines élections

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), parti d’opposition au Togo, ne compte pas s’associer à un autre parti pour prendre part aux futures élections. Lors d’une conférence de presse ce mercredi 19 avril 2023, Eric Dupuy a expliqué que l’ANC ne souhaite pas se fondre dans une coalition.

L’ANC avait déjà déclaré qu’elle ne prévoyait pas de former une coalition ou de s’allier avec d’autres partis politiques pour les élections régionales et législatives à venir. « Ce que nous trouvons déplorable, c’est que ces regroupements se font toujours à la veille des élections. Nous ne voyons pas pourquoi nous irions nous fondre dans de telles choses« , a-t-il déclaré.

Un choix politique assumé

Togo : l'ANC ne prévoit pas s'allier à d'autres partis pour les prochaines élections

Pour le conseiller spécial de Jean-Pierre Fabre, leader de l’ANC, leur choix politique est totalement assumé. Bien que la formation d’une coalition peut-être un moyen de renforcer l’opposition cela peut également entraîner des conflits de pouvoir et d’intérêts.

Lire aussi : Élections législatives : l’opposition va-t-elle se pencher sur l’idée d’une coalition ?

D’autres partis politiques, tels que le Parti Démocratique Panafricain (PDP), sont du même avis. Innocent Kagbara, président du PDP, a affirmé qu’il n’y aurait pas de coalition. « Ce qui est sûr, c’est qu’il n’y aura pas de coalition« , avait-il déclaré lors d’une interview à une radio privée.

En 2018, l’ANC avait boycotté les élections législatives. Cependant, cette fois-ci, le parti se présentera aux élections régionales et législatives. Il a même déjà organisé un rassemblement politique pour se préparer à ces échéances électorales.

Recensement au niveau national

Élections régionales : Les CELI prennent corps
Siège de la CENI

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé que le processus de recensement des électeurs pour les élections législatives et régionales débutera le 29 avril 2023. La majorité des partis politiques ont appelé leurs militants à se faire enrôler.

Bien que la date exacte n’ait pas encore été déterminée, ces élections auront lieu cette année au Togo. Les principaux partis d’opposition se préparent donc à participer à ces élections de la meilleure manière possible.

Steven Wilson

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!
- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments