Savanes : Chaleur au Top, Population astucieuse

0
1478
Savanes : Chaleur au Top, Population astucieuse
Savanes : Chaleur au Top, Population astucieuse

Au Togo, l’on connaît une forte chaleur. Et dans la région des savanes, elle est plus vive. Les conditions météorologiques ont donc de nouveau changé dans la région. Il y a deux mois, notre rédaction parlait de l’harmattan, ce vent frais, sec et poussiéreux qui battait son plein dans les savanes.

Nous étions en Mars. Aujourd’hui, le temps change avec l’avènement d’une vague de chaleur qui s’abat sur la région des savanes et ses environs. La température varie de 39 à 41 degré ce 11 mars 2024 selon la météorologie togolaise.

Cette augmentation de la température selon certains spécialistes serait due au fait que la nuit les blocs rocheux rejettent l’énergie solaire qu’elles ont accumulée au cours de la journée.

Cette vague de chaleur qui s’abat sur la région constitue de nouveau un défi pour les populations de la région des savanes qui impérativement développent de nouveau des stratégies d’adaptations.

Lire aussi: Vidéo pendant l’exécution de l’Hymne : le Député Obéku ne convainc pas

Un tour dans la ville de Dapaong, notre équipe de rédaction rencontre quelques citoyens. Sans langue de bois, ils relatent leur vécu quotidien.

« Cette année, la chaleur est trop. La nuit, nous n’arrivons pas à dormir. Moi personnellement, je me douche tardivement pour pouvoir dormir », nous confie Lalle sougleman, Commerçant.

Savanes : Chaleur au Top, Population astucieuse
Savanes : Chaleur au Top, Population astucieuse

De l’autre côté du quartier Tantigou Kangbe limanguibe, Maître-maçon rassure qu’il se couche les nuits au dehors pour un bon moment avant d’entrer dans la chambre, car dit-il « parfois le ventilateur ne joue plus son rôle ». Il ajoute qu’il boit assez d’eau pour maintenir l’organisme hydraté.

Comment la population s’adapte à la vague de chaleur

Tabidja Lalledja, Géographe de formation, tente d’expliquer le phénomène.
« …Si aujourd’hui, on parle de chaleur extrême, cela est sans nul doute les conséquences des changements climatiques », dit-il.

Il ajoute qu’il doit falloir que tout le monde comprenne et agisse en faveur des actions entreprises par le gouvernement togolais, notamment la feuille de route gouvernementale qui ambitionne de reboiser un milliard d’arbres d’ici 2030.

Les températures extrêmes enregistrées ces dernières années dans la région des savanes au Togo et partout dans le monde est une illustration parfaite d’un dérèglement climatique, un phénomène qui s’inscrit à l’échelle globale. Il est donc impérieux qu’une prise de conscience collective soit renforcée dans chaque Etat afin que des actions concrètes soient menées en vue d’une restauration des écosystèmes

DOUMONE Kasan

 

Togo : Un député s’est permis un selfie lors de l’exécution de l’hymne à l’hémicycle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!