33.1 C
Lomé
lundi, mai 20, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilSociétéTchébébé/Projet Girls Lead : Un Cadre de Concertation des Acteurs de Protection des Enfants (CCAPE) mis en place

Tchébébé/Projet Girls Lead : Un Cadre de Concertation des Acteurs de Protection des Enfants (CCAPE) mis en place

A Tchébébé (commune de Sotouboua 3), un Cadre de Concertation des Acteurs de Protection des Enfants (CCAPE) a été mis en place. C’est à l’occasion d’une rencontre de discussion tenue le vendredi 16 juin 2023, à la salle polyvalente de l’Église catholique de Tchébébé par les bénéficiaires du projet « Autonomisation des filles et jeunes femmes pour l’engagement citoyen au Togo, Girls Lead ». 

C’était l’occasion pour les bénéficiaires de réfléchir sur un autre système de protection des enfants dans leurs différentes communautés.

Les échanges se sont déroulées sous la facilitation de la directrice préfectorale de l’action sociale de SotoubouaMensan Awesso Amavi et de Koura Narde Sandrine, facilitatrice du projet, renforcement de la société civile pour la lutte contre les violences du genre au Togo.

Afin de prévenir ou de gérer efficacement d’éventuels cas d’abus sur les enfants dans la commune de Sotouboua 3, les bénéficiaires du projet Girls Lead ont pensé à la mise en place d’un cadre de concertation des acteurs de protection des enfants (CCAPE), eu égard à l’ampleur du phénomène dans leurs différentes communautés.

Tchébébé/Projet Girls Lead : Un Cadre de Concertation des Acteurs de Protection des Enfants (CCAPE) mis en place
CCAPE

Ce cadre est créé pour protéger les enfants, pour la prévention et la gestion efficace des cas d’abus, pour mobiliser les fonds afin de mieux gérer d’éventuels cas d’abus. Il a vu le jour à travers le ministère de l’action sociale, de l’alphabétisation et la promotion des femmes et regroupe les acteurs des services à savoir, l’action sociale, la justice, la mairie, les forces de sécurité, les acteurs communautaires.

CCAPE crée pour responsabiliser les acteurs

« …Le cadre est au niveau préfectoral. Depuis fort longtemps, on travaille, mais on n’arrive pas à toucher un grand nombre de personnes. Etant donné qu’on a les mécanismes dans les cantons et villages, il faudrait centraliser ces mécanismes à un niveau donné. C’est le lieu de saluer l’initiative du projet Girls Lead, qui a voulu qu’aujourd’hui nous mettons sur pied le CCAPE au niveau communal. », a confié Koura Sandrine à l’issue de la rencontre.

Désormais, chaque acteur membre de ce cadre de concertation a pris note de sa responsabilité afin de bien gérer les cas d’abus qui se font rencontrer. « …Avec ce cadre de concertation, tout est clair. Aucun cas d’abus sur mineur ne va plus être géré à l’amiable ou dans les coulisses. Chaque acteur doit jouer son rôle… », a indiqué Kabra Gracien, point focal de la protection des enfants de Tchébébé.

Tchébébé/Projet Girls Lead : Un Cadre de Concertation des Acteurs de Protection des Enfants (CCAPE) mis en place
CCAPE

« … Je trouve que si les acteurs de ce cadre respectent bien leurs engagements, ce serait un pari gagné pour nous les enfants. Personnellement, ça va m’aider dans mon évolution éducative pour pouvoir réaliser mes rêves. », Mlle bienvenue, membre du club football féminin de Tchébébé.

Au total, 30 participants ont pris part à cette activité, dont six (6) filles, membres des clubs Girls Lead, des agents de santé, les chefs de cantons de TchébébéBodjondè et Kazabouale CB de Kazaboua et le Commissaire de police de Tchébébé.

La séance a été ouverte par le conseiller municipal de Sotouboua 3 Banguina Sébeba, représentant le maire.

Brice EWAI

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!
- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments