Togo : ARCEP rappelle encore Togocom et Moov à l’ordre

0
518
Togo : ARCEP rappelle encore Togocom et Moov à l’ordre
Siège de ARCEP

L’Autorité de Régulation des Communication Électroniques et des Postes (ARCEP) tape de nouveau sur les doigts de Togo cellulaire et Moov Africa Togo. « …Les deux opérateurs mobiles en dépit des multiples interpellations, ne respectent toujours pas les seuils de conformité réglementaires », selon une campagne nationale de mesure de la qualité de services mobiles (voix et internet) réalisée du 3 novembre 2022 au 13 janvier 2023 par l’autorité de régulation.

Plus précisément, le taux de non-conformité est de 63% pour Moov Africa Togo (groupe Maroc Télécom) et de 51,4% pour Togo Cellulaire (groupe Axian).

Reportage : le périlleux quotidien des balayeuses de route

ARCEP met en garde

« Face à ces violations graves et continues conjuguées à la faible amélioration de la qualité de service observée au cours des dix-huit (18) derniers mois de l’ordre de 5% pour Moov Africa Togo et 8% pour Togo Cellulaire, la Direction Générale de l’ARCEP a ouvert le 14 mars 2023 une procédure de sanction à l’encontre de Moov Africa Togo et de Togo Cellulaire », a indiqué ARCEP dans un communiqué signé ce 31 Mai 2023.

Les deux sociétés écopent donc d’une mise en demeure

« Sur la base du rapport d’instruction, le Comité de Direction de l’ARCEP en sa session du 31 mai 2023 et après délibération, a décidé de mettre en demeure Moov Africa Togo et Togo Cellulaire et de leur accorder un délai de six (6) mois pour faire les investissements et mettre en œuvre les actions correctives nécessaires en vue du respect des indicateurs et seuils réglementaires de qualité des services sous peine de sanction », a-t-elle ajouté.

Stan AZIATO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!