Togo : Avortement de l’Alliance électorale au sein du GMC

0
1340
Togo : Avortement de l’Alliance électorale au sein du GMC
Togo : Avortement de l’Alliance électorale au sein du GMC

Le regroupement GMC (Grand Mouvement Citoyen) ne présentera pas de candidats aux prochaines élections. Et pourtant, une alliance s’était formée au sein du mouvement à cet effet. L’initiative a été simplement avortée soulevant la question de survie de ce mouvement.

Le GMC rappelons-le, est un regroupement de plusieurs partis politiques et organisations de société civile. Il comprend entre autres des partis comme les Forces démocratiques pour la République (FDR) présidé par Me Paul Dodzi Apevon, de l’UDS de Antoine Folly, de Santé du Peuple de Georges Kuessan, le Pacte socialiste pour le renouveau (PSR) dirigé par Prof Komi Wolou.

Togo : Avortement de l’Alliance électorale au sein du GMC
Responsables du GMC

Également, on y trouve des acteurs de la société civile comme Prof David Dosseh, Me Zeus Ajavon, Prof Michel Goeh-Akue.

L’Alliance électorale du GMC, partie en lambeaux

Ce regroupement, n’est pas une alliance politique selon les initiateurs, mais il a tenté de former en son sein une alliance afin de participer aux prochaines élections. Mais cette participation ne sera finalement pas possible, et pour cause, les acteurs ont avorté le projet.

Lire aussi: Savanes : Chaleur au Top, Population astucieuse

Selon Le Prof Komi Wolou, les discussions étaient bien poussées sur ce projet et c’est au moment de présenter l’alliance au public que l’avortement est survenu.

Togo : Avortement de l’Alliance électorale au sein du GMC
De la gauche vers la droite, Antoine Folly et Dr William Koessan

« Au sein du GMC, nous avons formé une alliance électorale. Nous avons discuté pendant des mois, et la société civile nous a aidé à préparer une liste. Nous étions pratiquement à la veille de notre conférence de presse quand on m’a annoncé que l’alliance n’existe plus. Tout ça, parce que des gens contestaient la place qu’ils doivent occuper», a fait comprendre Prof Wolou.

C’est visiblement la déception chez certains acteurs. La frustration causée par ce revirement de situation ne va-t-elle pas dégrader l’ambiance au sein de ce regroupement (GMC) qui, à sa création, promettait de « d’apporter suffisamment d’espoir d’ici 2025 pour le peuple togolais » ? C’est le wait and see.

Stan AZIATO

 

Vidéo pendant l’exécution de l’Hymne : le Député Obéku ne convainc pas

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!