Togo : la marche de la DMP est refusée

0
1166
Togo : Le ministre Hodabalo refuse la marche de la DMP
awate

La marche de protestation de la Dynamique pour la Majorité du Peuple (DMP) à Lomé, programmé sur le samedi 27 janvier 2024 n’aura pas lieu. C’est ce qu’on peut retenir d’une note réponse en date du 23 janvier 2924 du ministre de l’administration territoriale Awaté Hodabalo au regroupement de partis dirigé par Brigitte Kafui Adjamagbo.

Togo: Une marche pacifique en vue à Lomé
Togo: Une marche pacifique en vue à Lomé

Le ministre a donc interdit cette marche de la DMP (Opposition) en évoquant plusieurs raisons. La manifestation annoncée, était pour rendre hommage à Mgr Kpodzro décédé le 9 janvier dernier. Et aussi réclamer des meilleures conditions d’organisation des prochaines élections puis protester contre la mauvaise gouvernance au Togo.

Lire aussi: Savanes : Faure Gnassingbé, déterminé à tenir sa promesse

Awaté Hodabalo dit niet à la marche

La marche n’aura donc pas lieu. Selon les informations, le ministre soutiendrait son refus par la non-mention de l’itinéraire de la marche. Ce que d’ailleurs, la DMP tente de démentir en indiquant qu’elle a bel et bien mentionné l’itinéraire dans sa lettre de demande de manifestations.

Togo : Le ministre Hodabalo refuse la marche de la DMP
Togo : Le ministre Hodabalo refuse la marche de la DMP

Le ministre de l’Administration territoriale aurait également soutenu son refus par le fait que la non-organisation des élections dans le délai constitutionnel évoquée par la DMP pour faire la marche ne respecte aucun fondement pour justifier ladite marche de protestation.

Lire aussi : Mgr Fanoko KPODZRO, le Desmond Tutu Togolais ?

Awaté Hodabalo a aussi signifié à la DMP l’attaque du 2 juin 2022 au grand marché de Lomé, perpétrée par un ressortissant étranger ayant entraîné la mort d’un gendarme togolais et des blessés graves.

Togo: Une marche pacifique en vue à Lomé
Togo: Une marche pacifique en vue à Lomé

Se basant donc sur toutes ces raisons, la marche de la DMP du 27 janvier ne tiendra pas. Rappelons qu’au Togo les manifestations (marches) politiques sont régulièrement interdites, ce qui semble compromettre sérieusement la liberté de manifestation au Togo.

Stan AZIATO

 

Togo: Une marche pacifique annoncée à Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!