31.6 C
Lomé
lundi, mai 27, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilPolitiqueTogo : manifestions interdites, l'opposition ne veut pas abdiquer

Togo : manifestions interdites, l’opposition ne veut pas abdiquer

Il n’y aura pas de manifestation de l’opposition les 11, 12 et 13 avril prochain contre le changement de la constitution. C’est ce qu’a décidé le gouvernement à travers le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, le Colonel Hodabalo Awaté.

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, le Colonel Hodabalo Awaté, a justifié cette interdiction par le non-respect de la loi sur les manifestations publiques. Il a notamment évoqué le dépôt tardif de la note d’information ainsi que le non-respect des itinéraires autorisés pour les manifestations.

Togo : manifestions interdites, l'opposition ne veut pas abdiquer
Togo : manifestions interdites, l’opposition ne veut pas abdiquer

L’opposition veut manifester quand même…

Malgré cette interdiction, les partis politiques tels que l’ADDI, l’ANC, le PSR, le FDR, ainsi que l’organisation de la société civile Front Citoyen Togo Debout, ont maintenu leur appel à des manifestations publiques les 11, 12 et 13 avril prochains. Ils protestent ainsi contre l’initiative du pouvoir et le report des élections législatives et régionales.

Face à cette interdiction, l’opposition togolaise reste déterminée. Me Paul Dodji Apévon, président des FDR, a affirmé sur une radio locale que malgré tout, les manifestations auront lieu. Il a souligné que le droit de manifester pacifiquement est un pilier de la démocratie et que leur action vise à exprimer leur désaccord avec le pouvoir en place.

« On fera tout pour que ces manifestations aient lieu… Nous ne partons pas avec l’idée d’affronter qui que ce soit. Mais nous sommes dans une République. Nous avons le droit même si eux, ils sont en train d’aller sensibiliser, nous qui ne sommes pas d’accord nous avons le droit de dire notre non à travers des manifestations que nous organisons, c’est ça la République », a-t-il dit, rapporté par le confrere Togobreakingnews.

Togo : manifestions interdites, l'opposition ne veut pas abdiquer
Togo : manifestions interdites, l’opposition ne veut pas abdiquer

Avant même cette interdiction, d’autres mouvements tels que le Comité d’action pour le renouveau (CAR) et le mouvement « Touche pas à Ma Constitution » avaient déjà appelé à des manifestations. Ce mouvement regroupe une coalition de partis politiques et d’organisations de la société civile, tous unis contre le changement de la constitution.

Dans un contexte où les tensions politiques sont palpables, la situation au Togo demeure incertaine.

Stan AZIATO

 

Savanes/Insécurité : comment la crise a rendu la population plus résiliente

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!
- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments