Tône/Tami : Des journalistes formés sur les alternatives aux intrants chimiques

0
983
Tône/Tami : Des journalistes formés sur les alternatives aux intrants chimiques
Tône/Tami : Des journalistes formés sur les alternatives aux intrants chimiques

Ce lundi 17 juin 2024 , le Réseau National des Acteurs de l’Agro-écologie au Togo (ReNAAT), a tenu un atelier de formation des journalistes des médias locaux sur la promotion des alternatives aux intrants chimiques, PAIC. Une une vingtaine de journalistes de la région des savanes au réunie au Centre de formation rural de Tami et sensibilisés sur les dangers liés à l’usage des produits phytosanitaires.

L’idée émane du ReNAAT qui prend conscience des risques liés à l’usage des produits phytosanitaires ou les pesticides sur les sols et l’organisme humain. L’objectif est d’amener les hommes de médias à jouer leur rôle qu’est la sensibilisation, afin de rappeler les bonnes pratiques agricoles aux producteurs agricoles.

La toxicité des produits chimiques rappelée aux agriculteurs à travers les journalistes

«… La Direction de la protection des végétaux aura à former les communicateurs sur la toxicité des produits chimiques de synthèse, mais également sur l’identification de ces produits toxiques sur le marché et permettre a ce que les paysans puissent avoir les informations liées à l’impact de ces produits sur leur sol », a laissé entendre le coordinateur du réseau, Bokodjin Koami.

Tône/Tami : Des journalistes formés sur les alternatives aux intrants chimiques
Tône/Tami : Des journalistes formés sur les alternatives aux intrants chimiques

Cette démarche vise non seulement à promouvoir l’utilisation des produits homologués, mais surtout les Bio pesticides afin de garantir une conversion progressive des producteurs vers une agriculture écologique et biologique.

Missions assignées aux journalistes

De retour dans leurs différents médias, les professionnels auront pour objectif de faire des productions axées sur l’utilisation des Bio pesticides ou des produits homologués.

Rappelons qu’à partir du mardi 18 juin, la phase de sensibilisation de masse sera amorcé avec les producteurs agricoles afin de les outiller sur la fabrication des pesticides bio à base des différentes espèces de la biodiversité pour lutter contre les insectes, les ravageurs, etc.

DOUMONE Kasan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!