Kloto 1 : Pourquoi autant de « fous » à Kpalimé ?

0
2814
Kloto 1 : Pourquoi autant de « fous » à Kpalimé ?
DOGBATSE Winny, Maire de Kloto 1

« Pourquoi il y a autant de fous à Kpalimé ? », c’est un constat et en même temps une question que se pose le maire de Kloto 1, Winny Dogbatsè. Selon le maire, Kpalimé est une ville touristique mais pleine de malades mentaux. Ceci ne fait visiblement pas la bonne image de la ville, regrette-t-il en annonçant une récupération de ces personnes qualifiées d‘ « individus à sociabilité réduite ».

L’opération vise concrètement à récupérer les « fous » qui errent dans la ville et à la mettre dans un centre approprié afin qu’ils puissent bénéficier d’une prise en charge. Ce qui permettra donc de les sortir de cet état et les insérer dans la société.

En quoi consiste concrètement l’opération sur les fous ?

L’opération a été lancée, jeudi 02 mars 2023 selon les informations. Il s’agira précisément de récupérer les malades mentaux et les placés au centre Saint Camille de Lellis pour une prise en charge psycho-médicale avant leur réintégration à la société.

« Les soins sont administrés gratuitement. Le centre ne roule que sur des fonds, des dons des bonnes de volontés », indique Sœur Nathalie Nabarouna, responsable du centre Saint Camille de Lellis.

« Kpalimé est une ville touristique pleine de malades mentaux. La récupération des malades mentaux va redonner à la ville un caractère attrayant pour attirer davantage des touristes. Il faut éviter que ces malades s’attaquent aux biens et aux personnes », a déclaré le maire de Kloto 1.

Pourquoi autant de fous dans la ville ?

Les causes de folie ou les maladies mentales chez les individus sont multiples. On cite entre autres la consommation de stupéfiants, les événements de la vie, la causes liées à la spiritualité.

Pour certains analystes, leur abondance dans la ville de Kpalimé peut s’expliquer par le fait que beaucoup de jeunes dans cette ville consomment des objets peu recommandables. Certains les consomment pour travailler, et d’autres qui se disent travailler dans le domaine de l’Art en consomment énormément.

Stanislas A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!