28.3 C
Lomé
jeudi, février 29, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilMédiasTogo/Média : Ferdinand Ayité au maquis, l’Alternative suspend ses parutions

Togo/Média : Ferdinand Ayité au maquis, l’Alternative suspend ses parutions

Introuvable depuis le dimanche 5 mars, le Directeur de publication du bihebdomadaire togolais l’Alternative, Messan Ferdinand Ayité a fait signe de vie. L’avocat du journaliste a rassuré de la bonne santé du journaliste. Dans un message posté sur sa page facebook, Ferdinand Ayité a indiqué être en bonne forme et « être à l’abri de danger pour l’instant ».

De quel danger parle-t-il réellement ? Une chose est sûre, Ferdinand Ayité et son journal font objet de plainte à la HAAC et au tribunal ces derniers mois. Avant même que le journaliste soit introuvable dimanche, il était convoqué au service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC). Et également, trois jours après, il devrait répondre à une convocation au tribunal dans l’affaire l’opposant lui et son rédacteur en Chef Isidore Kouwonou et Joël Egah aux ministres Pius Agbétomé de la Justice et Kodzo Adedje du commerce.

Je vais relativement bien dixit Ferdinand Ayité

Plus de peur que de mal, Ferdinand Ayité va bien selon son avocat. Une information que confirme de Directeur de publication lui-même.

« Bonjour à tous. Ceci est un signe de vie pour rassurer tous ceux qui s’inquiètent depuis dimanche. Je vais relativement bien malgré cette effroyable épreuve et je suis plus ou moins à l’abri du danger pour l’instant. Je reviendrai pour des détails plus tard. Merci à tous, que Dieu vous bénisse », peut-on lire sur la page facebook de Ferdinand Ayité mercredi 8 mars.

Le patron du journal l’Alternative aurait donc pris le maquis pour dit-il, préserver sa sécurité.

Les parutions de l’Alternative, suspendues

Le Bihebdomadaire, l’Alternative ne sera plus dans les kiosques pour un pour moment. Ainsi a décidé la rédaction du journal. L’annonce a été faite par le rédacteur en chef, Isidore Kouwounou sur son compte facebook.

« Compte tenu de la publication et vu les pesanteurs, la Rédaction a décidé de suspendre les parutions de votre journal L’Alternative à compter de ce jour. Les parutions reprendront dès que possible. Nous présentons toutes nos excuses. Dieu veille sur chacun. Union de prière », a écrit le REC Kouwonou.

Stan A.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments