Le Togo, leader en matière d’inclusion financière au sein de l’UEMOA

0
684
Le Togo, leader en matière d’inclusion financière au sein de l’UEMOA

Le Togo continue de s’affirmer comme un exemple en matière d’inclusion financière dans la sous-région (UEMOA). Le pays se positionne en tête de la liste des pays membres de l’UEMOA, devant le Bénin (85,52%) et la Côte d’Ivoire (82,2%). C’est ce qui ressort des données récemment publiées par la ministre chargée de l’Inclusion financière et de l’Organisation du secteur informel.

En effet, selon Mazamesso Assih, le taux d’inclusion financière a progressé de 3 points de pourcentage en 2021. Il passe ainsi de 82,59% en 2020 à 85,72% en 2021.

Meilleur taux de bancarisation

La Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a indiqué que le Togo affiche le meilleur taux de bancarisation élargi dans la sous-région avec un taux de 84,18% en 2021, contre 80% en 2020. Cette progression de 4,14 points de pourcentage témoigne de l’efficacité de la stratégie d’inclusion financière mise en place par le gouvernement togolais. Cette dernière vise à permettre à un maximum de citoyens d’accéder aux services financiers.

Ces performances de l’inclusion financière contribuent à réduire la pauvreté dans le pays. En effet, l’accès aux services financiers permet aux populations de mieux gérer leur épargne et d’accéder à des crédits pour développer leurs activités.

Inclusion financière, un facteur essentiel de réduction de la pauvreté

En 2021, le taux d’inclusion financière dans le pays était de 85,72%. De plus en plus de personnes ouvrent des comptes bancaires, ce qui montre une amélioration des conditions de vie. En 2016, 958 321 personnes avaient un compte bancaire, contre 1 001 270 en 2018, 1 099 990 en 2019 et 1 178 587 en 2020. Cela représente une croissance de 7% par rapport à l’année précédente.

Lire aussi : FAIEJ : 4,5 milliards FCFA de crédits octroyés pour 3500 emplois en 2022

L’inclusion financière est essentielle pour une bancarisation solide et rentable pour les utilisateurs de services financiers. Le Togo devrait continuer à encourager la population à s’impliquer dans le système bancaire. Ce qui permettra d’envisager un avenir économique plus prospère pour le pays.

Le Togo est en bonne voie pour améliorer les conditions de vie de sa population grâce à une inclusion financière accrue. Avec une hausse de 3 points de pourcentage en un an, le pays affiche la meilleure progression de l’inclusion financière dans l’UEMOA. Ces résultats montrent que la lutte contre la pauvreté porte ses fruits.

Steven W.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!