Goubi : un monument érigé en hommage aux fondateurs de la localité

0
422
Goubi : un monument érigé en hommage aux fondateurs de la localité
Crédit Photo : ATOP | Agence Togolaise de Prese

Dans le canton de Goubi, plus précisément dans la commune Tchamba 2, un monument commémoratif a été inauguré. C’était en hommage à Olou Adjana et sa femme, fondateurs de la localité. La cérémonie d’inauguration, présidée par le maire de la commune, Saboutou Tikpa, s’est tenue le samedi 29 avril 2023.

Le député Donko Kossi, le chef du canton de Goubi, Oba Akpaligbo III, ainsi que des autorités militaires, traditionnelles et des natifs du milieu étaient également présents. Cette sculpture est l’œuvre de l’artiste sculpteur togolais Agbanin Djaffo.

L’histoire de la naissance de Goubi immortalisée

Goubi : un monument érigé en hommage aux fondateurs de la localité
Crédit Photo : ATOP | Agence Togolaise de Prese

Le monument, conçu pour immortaliser l’histoire de la fondation de la ville et pour transmettre cet héritage culturel aux futures générations. La sculpture représente un couple en déplacement : l’homme, corpulent et musclé, tient dans sa main droite une lance et de sa main gauche, il soutient sa femme au niveau de la taille. Celle-ci est enceinte et porte une besace en bandoulière. Sur le socle, on peut lire « Olou Adjana, fondateur d’Agodobi ».

Selon la légende, Olou Adjana et sa famille ont fui la guerre au royaume d’Oyo (actuel Nigeria) vers l’an 1600 et ont trouvé refuge dans le milieu. Pour arriver sur le site repéré à l’avance par le chef de famille, ils ont dû traverser la rivière Afélé, où la femme enceinte était sur le point d’accoucher. Son mari lui a demandé de traverser la rivière en premier, d’où le nom Agodobi en langue Ana.

Lire aussi : Kloto 1 : Pourquoi autant de « fous » à Kpalimé ?

Agodobi, la ville de la paix et de la fraternité

Le maire de Tchamba 3 a félicité les natifs de Goubi pour cette initiative, les encourageant à suivre l’exemple de leurs ancêtres en cultivant la fraternité et la paix. Selon Sonoukou Joachim, natif de Goubi, l’objectif est également de résoudre la querelle sur l’histoire de la naissance de Goubi et de réconcilier les différentes collectivités.

« Depuis la nuit des temps, c’est l’historique présenté aujourd’hui qui était reconnu. Mais ces derniers temps, un conflit est né à cause d’autres versions qui viennent mettre en cause la principale. Ce monument vient mettre fin à cette querelle du moment où l’autorité même y adhère », a-t-il expliqué.

L’érection du monument en hommage à Olou Adjana et sa femme dans le canton de Goubi est un moyen de préserver l’histoire et la culture du village tout en encourageant la paix et la fraternité entre les différentes communautés.

Steven Wilson

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!