28.3 C
Lomé
jeudi, février 29, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilSociétéLomé : A peine ouverte, la route Douane-Adidogomé à Zanguera dans les...

Lomé : A peine ouverte, la route Douane-Adidogomé à Zanguera dans les ‘ténèbres’

« Qu’est-ce qui empêche finalement l’éclairage la route Douane-Adidogomé à Zanguera les nuits ? » C’est la question que se posent les usagers de cette route. Emprunter cette voie dans la nuit, n’est pas donné à n’importe qui. Et pour cause, elle n’est pas éclairée. Les usagers roulent sur ce boulevard dans le noir, et ce sont les accidents qui se multiplient.

Les usagers de l’axe Douane-Adidogome à Zanguera ne sont visiblement pas sortis de l’auberge. Le calvaire qu’ils vivaient sur cette route avant sa réfection est encore d’actualité. C’est dans le noir total que les usagers roulent sur cette artère dans la nuit.

Et pourtant, les lampadaires sont bel et bien installés le long de la route. À peine lancés, ses lampadaires sont devenus un objet d’ornement. Ils n’ont éclairé la route qu’une semaine, plongeant les usagers dans le noir et à la merci des accidents et criminalité de tout genre.

C’est finalement une route à problème, quelques mois seulement après sa réfection. Si dans la journée elle enregistre souvent des accidents à cause de l’excès de vitesse des usagers, dans les nuits, les accidents se multiplient parce qu’elle n’est pas éclairée.

Lomé : A quand l’éclairage sur la route Douane-Adidogomé à Zanguera ?
Route Douane-Adidogome-Zanguera

Le désarroi des usagers de la route Douane-Adidogome à Zanguera

Comment une telle route manque d’éclairage ? Se demande Monsieur Hervé Taxi man (sur l’axe zanguera-Assigamé).

« On était tous content que cette route soit refaite parce qu’elle était tellement étroite avec trop de trous. Mais maintenant que c’est refait, voilà notre réalité. On est obligé rouler dans le noir les nuits. Chaque soir, il y a des accidents qui se produisent. C’est vrai qu’il y a des gens qui roulent trop vite, mais… On a beau être vigilant comme c’est un boulevard, nos phares ne peuvent pas complètement l’éclairer. Comment sur un tel boulevard on installe les lampadaires, mais on ne les allume pas ? Vous-même voyez le nombre de gens qui l’emprunte. C’est déplorable », s’est lamenté M. Hervé, interrogé par Togopost.

Lomé : A peine ouverte, la route Douane-Adidogomé à Zanguera dans les 'ténèbres'
la route Douane-Adidogomé à Zanguera

Outre les lampadaires qui sont installés et qui ne servent à grande chose qu’un ornement, il y a aussi les feux tricolores qui sont installés, mais qui n’ont jamais fonctionné. Une chose que Monsieur Jean Luc, Zed man à Lomé, ne comprend pas.

« Ebomaf nous a impressionné par son travail sur cette route. Mais on est désolé que finalement, le travail ne soit pas fini en beauté. Si les lampadaires et feux tricolores ne fonctionnent pas, est-ce, c’est à leur niveau que ça bloque ou au niveau de la CEET ? Nous ne savons pas, mais il faut que les autorités règlent ça parce que les accidents deviennent trop nombreux », s’est plaint aussi Monsieur jean Luc, un usager de la route Douane-Adidogome à Zanguera.

Lomé : A peine ouverte, la route Douane-Adidogomé à Zanguera dans les 'ténèbres'
Accident sur la route Douane-Adidogomé à Zanguera Lundi 1 mai

Outre la route Douane-Adidogome à Zanguera, la route Douane-Adidogomé à Segbé récemment réfectionnée, souffre des mêmes maux. Le groupe Ebomaf, la structure en charge des travaux, est donc interpellé.

Stan AZIATO

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments