Indice de Developpement Humain/UEMOA: Voici les facteurs favorisant la 1e place du Togo

0
1063
Indice de Developpement Humain/UEMOA: Voici les facteurs favorisant la 1e place du Togo
Indice de Developpement Humain/UEMOA: Voici les facteurs favorisant la 1e place du Togo

Le Togo fait parler de lui une fois de plus en améliorant de manière significative son Indice de Développement Humain (IDH). c’est ce que révèle le Rapport sur le développement humain 2023-2024 du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Le rapport a été présenté mardi 18 Juin lors d’une cérémonie qui a vu la présence des membres du gouvernement et présidée par le ministre secrétaire général du gouvernement Sandra Ablamba Johnson.

Le Togo, 5e année consécutive au sommet

Pour la cinquième année consécutive, le pays affiche une progression notable de son Indice de développement humain (IDH), atteignant un indice de 0,647 pour l’année en cours, ce qui le place au premier rang dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) et au quatrième (4e) rang au sein de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Lire aussi: Diplomatie: les Togolais peuvent voyager vers Sao Tomé-et-Principe sans Visa

Sandra Ablamba Johnson a souligné que ces résultats sont le fruit des politiques audacieuses impulsées par le président Faure Gnassingbé et de la résilience exemplaire des Togolais face aux défis socio-économiques.

Indice de Developpement Humain/UEMOA: Voici les facteurs favorisant la 1e place du Togo
Indice de Developpement Humain/UEMOA: Voici les facteurs favorisant la 1e place du Togo

L’IDH, calculé à partir d’indicateurs tels que l’espérance de vie, l’accès à l’éducation et le revenu national brut par habitant, montre une progression significative pour le Togo, passant d’un indice de 0,539 en 2021-2022 à 0,647 en 2023-2024. Ces chiffres témoignent de l’engagement continu du Togo en faveur d’une croissance inclusive et durable, consolidant ainsi sa position de leader régional en matière de développement humain.

Lire aussi: Togo/Objectif 1.042 milliards FCFA en 2024 : l’OTR compte élargir son assiette fiscale

Objectif 0,550 pour l’Indice de Développement Humain

Sandra Ablamba Johnson a également souligné l’objectif ambitieux du gouvernement togolais d’atteindre le statut de pays à revenu moyen, avec un seuil fixé à 0,550 pour l’IDH. Elle a exprimé sa confiance dans la capacité du Togo à maintenir cette dynamique positive et à promouvoir un développement économique qui bénéficie à tous les segments de la société.

Binta Sanneh, représentante résidente du PNUD au Togo, a salué ces réalisations et encouragé le pays à utiliser le rapport comme une boussole pour orienter les politiques futures vers un développement plus inclusif et durable. Elle a réaffirmé l’engagement du PNUD à soutenir le Togo dans ses efforts pour construire un avenir où personne n’est laissé pour compte.

Lire aussi: Mondial 2026 : Le Togo a-t-il encore de chance ? Les experts prennent déjà la calculette (Réactions)

«  Je suis convaincue que ce Rapport sera une ressource précieuse pour les décideurs et les acteurs du développement pour façonner un avenir plus inclusif, plus durable et plus prospère pour tous. Tout en espérant que les idées et les recommandations formulées dans ce rapport serviront de base solide pour un avenir plus radieux et plus prometteur pour toutes et tous, je voudrais réitérer l’engagement du PNUD à accompagner le Togo sur la voie du développement et à renforcer notre coopération conformément à notre engagement commun de “ne laisser personne de côté” », a laissé entendre Mme Binta Sanneh.

Indice de Developpement Humain/UEMOA: Voici les facteurs favorisant la 1e place du Togo

Ce qui a favorisé cette avancée

Pour parvenir à ces résultats impressionnants, le gouvernement togolais a lancé une série d’initiatives ambitieuses, notamment la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes à travers des programmes tels que le Fonds d’appui aux Initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) et l’accès des jeunes aux services financiers (AJSEF). De plus, des efforts considérables ont été déployés pour renforcer l’inclusion économique et financière des femmes grâce au Fonds national de la finance inclusive (FNFI) et au développement de secteurs économiques clés tels que l’agriculture et les économies bleue, verte, circulaire et numérique.

Indice de Developpement Humain/UEMOA: Voici les facteurs favorisant la 1e place du Togo
Mme Sandra Ablamba Johnson

Le Rapport sur le développement humain 2023-2024, Notons-le, met en lumière la nécessité urgente de réduire les inégalités et de renforcer la capacité des individus à faire face aux défis mondiaux croissants. Alors que le monde est confronté à des crises multiples, le Togo illustre clairement comment une vision politique claire et des actions stratégiques peuvent transformer une économie nationale et améliorer la qualité de vie de ses citoyens.

 

Togo : Et s’il s’agissait d’un gouvernement de transition ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!