28.3 C
Lomé
jeudi, février 29, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilSociétéTogo/mesures sécuritaires : les récalcitrants s'exposent à des sanctions

Togo/mesures sécuritaires : les récalcitrants s’exposent à des sanctions

En réponse à la menace terroriste qui pèse sur la région des Savanes, le gouvernement a déclaré un état d’urgence sécuritaire. Pour garantir la sécurité de la population, un certain nombre de restrictions ont été imposées. Cependant, certains habitants ne respectent pas ces mesures de sécurité, ce qui met en péril la mission de l’armée.

En effet, bon nombre de personnes ne respectent pas ces restrictions et continuent donc de circuler la nuit. Et certains gérants rechignent à fermer leurs établissements à l’heure imposée. Les responsables de Kpendjal-Ouest 1 ne peuvent plus fermer les yeux sur ces comportements. Ils soulignent que ces attitudes entravent les efforts déployés pour garantir la sécurité de la population.

Des restrictions à respecter

En conséquence, des sanctions ont été mises en place pour punir les récalcitrants qui peinent à respecter les restrictions sécuritaires imposées. Des amendes allant jusqu’à 100 000 Fcfa peuvent être imposées aux personnes ne respectant pas les mesures de sécurité.

Il est important de rappeler que l’état d’urgence sécuritaire a été mis en place pour protéger la population. Et il est de la responsabilité de chacun de respecter les restrictions imposées. Les habitants de la région des Savanes sont donc conviés à faire preuve de coopération et de compréhension en ces temps difficiles.

Togo/mesures sécuritaires : les récalcitrants s'exposent à des sanctions

Opération Koundjoare

L’Opération Koundjoare est un dispositif de sécurité mis en place par les autorités togolaises en 2018. Elle a pour but de faire face aux menaces terroristes et à l’insécurité grandissante dans la région du Sahel. Ce dispositif consiste en un déploiement de près de 700 soldats togolais dans la région des Savanes, près de la frontière avec le Burkina Faso. Il a pour mission de surveiller une frontière invisible de près de 100 km, avec le Ghana à l’ouest et le Bénin à l’est.

Lire aussi : Savanes : ce que suggère l’ANC contre le terrorisme

Malheureusement, les soldats déployés dans le cadre de l’Opération Koundjoare sont souvent la cible d’attaques terroristes. En effet, en août 2022, des membres de groupes armés ont mené une attaque complexe contre des patrouilles de l’opération Koundjoare, impliquant l’utilisation d’un engin explosif improvisé et de tirs de feu nourris. Heureusement, les soldats togolais ont réussi à repousser l’attaque.

Malgré quelques difficultés, l’Opération Koundjoare est considérée comme un moyen efficace de prévenir l’infiltration de groupes armés et de protéger la population civile contre les violences terroristes.

Steven W.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments