31.6 C
Lomé
lundi, mai 27, 2024

RÉCÉPISSÉ N°097/HAAC/08-2023/pl/P

Google News
AccueilSociétéSavanes : le vrai terroriste de la jeunesse, c'est "Tankpindjongue"

Savanes : le vrai terroriste de la jeunesse, c’est « Tankpindjongue »

Dans la région des savanes, les kiosques de commercialisation de l’alcool poussent comme des champignons. Malheureusement, certains de ces kiosques commercialisent de l’alcool frelaté, fait à base de produits chimiques très nocifs à l’organisme. Par ignorance, les jeunes s’adonnent allègrement à la consommation de cet alcool frelaté communément appelé « Tankpindjongue« . Quels peuvent être les retombés sur les consommateurs et sur la société en général ?

Quoiqu’on dise, aujourd’hui la commercialisation de l’alcool est considérée dans certains ménages comme principale source de revenus dans la savane. C’est grâce à cette activité que certaines familles arrivent à subvenir à leur besoin de base, mais ce que l’on déplore, elle nuit plus qu’elle arrange. « La santé n’a pas de prix », dit-on souvent.

En effet, selon les recoupements de notre rédaction, la consommation de l’alcool frelaté agit gravement sur le système immunitaire du consommateur.

Savanes : le vrai terroriste de la jeunesse, c'est "Tankpindjongue"
jeunes et l’alcool

« La consommation de l’alcool frelaté aggrave les maladies chroniques telles que le diabète, l’hypertension artérielle… Le consommateur de l’alcool peut développer des troubles cognitifs. Les maladies cardiovasculaires et les AVC s’installent », nous confie Monsieur Jérôme, un infirmier.

Sur le plan économique, la consommation de l’alcool contribue à la paupérisation du consommateur et de la société en général.

« Lorsque vous consommez et que vous tombez malade, vous dépensez, les parents dépensent et lorsque vous perdez malheureusement la vie, il faut de l’argent pour les cérémonies. C’est une perte pour votre localité », nous confie l’enseignant Tchable à Dapaong. Il ajoute que la situation devient encore plus compliquée lorsque la victime a une femme et des enfants.

« Aujourd’hui, nous avons des orphelins à cause de l’alcool. Le Monsieur part et laisse sa femme et les enfants pour compte. Ils souffrent, même manger, c’est un problème. », dit-il.

Savanes : le vrai terroriste de la jeunesse, c'est "Tankpindjongue"
consommation d’alcool par les jeunes

Comment décourager la consommation d’alcool chez les jeunes?

Selon nos interviews réalisées chez le profane. Il ressort que les collectivités locales, notamment les conseils municipaux étant des acteurs clés de développement à la base devraient prendre les dispositions pour sauver la situation.

« Selon moi, les Communes et les acteurs de développement devraient organiser des séances de sensibilisation à l’endroit des jeunes. Les médias sont là, c’est le canal de sensibilisation par excellence. », a déclaré Douti Dagatibe.

Pour Laré Kanboïbe, il n’est pas question de réprimer ou de taxer les vendeurs, mais plutôt, il faut accentuer la sensibilisation.

« Si les gens prennent conscience, les vendeurs n’auront plus de clients. du coup, ils vont systématiquement changer d’activité. », dit-il.

Quant au Menuisier Kansouguilibe, il relie la consommation de l’alcool au manque d’emploi.

Savanes : le vrai terroriste de la jeunesse, c'est "Tankpindjongue"
Savanes : le vrai terroriste de la jeunesse, c’est « Tankpindjongue »

« Lorsqu’il fait jour et vous n’avez rien à faire, vous pensez à n’importe quoi. L’alcool chez certaines personnes est une solution aux soucis », dit-il. Et d’ajouter que l’État doit revoir l’employabilité des jeunes de la région des savanes en facilitant davantage l’accès des jeunes au financement pour démarrer leurs projets.

La consommation de l’alcool frelaté est un danger pour la jeunesse de la région des savanes. Le phénomène est toujours d’actualité bien que l’Etat ait pris des mesures fiscales pour décourager la consommation de certaines substances nocives. De la nécessité pour les élus avec la bénédiction du gouvernement, de hausser le ton pour décourager ce phénomène qui tue la population plus que le terrorisme que connaît la région.

DOUMONE Kasan

 

Savanes/Elections : Comment se déroule la campagne dans l’état d’urgence?

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!
- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments